Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Tout savoir sur l'hypnose

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 29/05/2017

0 commentaires
L’hypnose est de plus en plus utilisée dans le milieu médical, pour soulager la douleur notamment. En 2016, l’une des intervenants du colloque annuel sur les approches non-médicamenteuses organisé par Agevillage avait d’ailleurs fait un exposé sur le sujet. Mais qu’est-ce que l’hypnose exactement ? Et en quoi peut-elle être utile aux personnes fragiles, malades ? Explications.

hypnose

Aujourd’hui, la plupart des facultés de médecine propose un enseignement des thérapies complémentaires, comme l’hypnose.

Selon l’ordre des médecins, plus de 6000 médecins français sont formés à l’une de ces approches, et 40 % des patients y ont déjà eu recours.

Loin des scènes farfelues qui se déroulent sur les plateaux télé, l’hypnose médicale, ou hypnothérapie, existe depuis la nuit des temps. Elle a connu un regain de popularité à la fin du XIXe siècle, suite aux travaux de Sigmund Freud.

En quoi consiste-elle ?

Il s’agit de plonger le patient dans un état de conscience modifié, similaire à ce qui peut se produire quand on « rêve éveillé » ou quand on se perd dans ses pensées.

L’hypnose vise donc à recréer cet état qui nous est naturel.

Comment fonctionne-t-elle ?

Dans cet état, la perception de la réalité est modifiée, ce qui explique que le patient supporte mieux la douleur, mais peut aussi mieux gérer ses angoisses, ses peurs.

Les hypnothérapeutes peuvent lui donner des techniques pour pratiquer l’autohypnose, et donc retrouver des ressources, pour qu’il puisse seul faire face à ses difficultés.

Au-delà de la gestion du stress ou de la douleur, l’hypnothérapie peut aussi être utiliser pour lutter contre un comportement addictif (alcool, tabac…).

Pour Anne Chervet, psychologue, neuropsychologue et hypnothérapeute, « l’hypnose est aussi et avant tout un outil de communication, une manière particulière de rentrer en relation ».

Qui sont les hypnothérapeutes ?

Ce sont souvent des psychologues, mais aussi des infirmiers, des médecins généralistes, des dentistes…

Comment trouver un praticien ?

Via les sites des centres de formation à l’hypnose, comme l’Institut français de l’hypnose ou l’IFPPC par exemple (coordonnées en fin d’article).

Combien ça coûte ?

En moyenne, entre 45 et 85 euros pour une séance de 30 minutes à une heure.

L’hypnose n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale, mais si le professionnel de santé est conventionné, et que le médecin pratique l’hypnothérapie pendant sa consultation, elle pourra cependant l’être en partie.

Certaines mutuelles remboursent aussi un nombre limité de séances.




Liens utiles
L’institut français d’hypnose
IFPPC

(institut de formation et de recherche pour les professionnels de la santé & centre de santé et de thérapies psycho-corporelles)

Partager cet article

Sur le même sujet