Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

International : les maladies neurodégénératives au c½ur des préoccupations

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 06/06/2017

0 commentaires
L’assemblée mondiale de la santé organisée par l’OMS vient tout juste de s’achever, avec l’annonce d’un grand plan d’action de santé publique « contre la démence » 2017 – 2025. De son côté, le Center for Disease Control (CDC) américain a publié des statistiques éloquentes sur la maladie d’Alzheimer.

Organisation Mondiale de la santé Alzheimer

Depuis 1948, l’Organisation mondiale de la santé tient chaque année en mai son assemblée mondiale réunissant les représentants de ses 197 Etats-membres. L’assemblée vote le budget de l’OMS et décide de ses grandes orientations politiques.

Parmi les grands thèmes de cette 70ème assemblée, la lutte « contre la démence » figure en bonne place. L’Organisation a ainsi approuvé un plan mondial d’action en santé publique qui sera décliné à l’échelle nationale.

L’OMS apportera un appui technique et des outils aux Etats-membres, et établira un programme de recherche mondial.

Objectif : « à améliorer la vie des personnes atteintes de démence, de leurs aidants et de leurs familles tout en atténuant l’impact de la démence sur les communautés et les pays ».

Le plan prévoit des actions dans plusieurs domaine : la réduction des risques, l’amélioration du diagnostic, un travail sur le traitement et la prise en charge, un volet recherche et innovation et enfin le soutien aux aidants.

Les délégués ont également réaffirmé « qu’il est essentiel de garantir le respect des droits des personnes atteintes de démence ».

Forte hausse des décès liés à Alzheimer aux Etats-Unis

Selon les derniers chiffres du CDC, publiés le 26 mai, le nombre de décès provoqués par la maladie d’Alzheimer a augmenté de 55 % entre 1999 et 2014.

Ce qui ne signifie pas que l’incidence de la maladie ait augmenté d’autant, souligne le rapport. Cette hausse s’explique par la rencontre de plusieurs phénomènes : le vieillissement de la population bien sûr, mais aussi le fait que la maladie soit aujourd’hui mieux diagnostiquée, et plus tôt.

Par ailleurs, le nombre de décès par maladie cardio-vasculaire ou par cancer, mieux soignés, a diminué sur la période, ce qui fait grimper Alzheimer au sixième rang des causes de mortalité aux Etats-Unis.

En France, elle est la quatrième cause de mortalité.

Partager cet article

Sur le même sujet