Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les Essentiels amis des aînés : la lutte contre l'isolement

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 31/07/2017

0 commentaires
Tout le monde condamne l’isolement de certaines personnes âgées, mis en exergue, notamment, durant les épisodes de canicule. Mais concrètement, comment agir ? Telle est la question à laquelle s’est attelé le deuxième numéro des Essentiels amis des aînés.

les essentiels amis des ainés la lutte contrez l'isolementAprès un premier numéro consacré à la participation citoyenne des personnes âgée

, cette nouvelle parution est consacrée à la lutte contre l’isolement des aînés.

Selon un sondage (cité pages 14 et 15), une personne de 70 ans et plus sur trois dit souffrir de solitude, une proportion qui augmente avec l’âge.

Première piste d’action mise en lumière dans le livret, la déconstruction de nos représentations de la vieillesse et du vieillissement de la population.

« Qui a commencé ? Est-ce la personne âgée qui s’isole ou la société qui crée les conditions de son isolement ? », interroge ainsi Michèle Dion, professeure émérite de démographie à l’université de Bourgogne Franche-Comté (pages 18 à 21).

« Que le Vieux ne se sente plus Jeune, ou que le Jeune ne se sente pas Vieux, passe encore, mais que l’entrée dans la catégorie des Vieux puisse tout à coup reléguer l’appartenance au statut d’Adulte paraît difficilement acceptable ! (…) Cette façon de mettre un quart de la population sur la touche est-elle bien raisonnable ? Une société a tout autant besoin de son présent et de son avenir que de son passé. »

Mais les chercheurs interrogés identifient aussi d’autres causes à cet isolement, comme le logement (pages 24 à 26). Ainsi, l’habitat pavillonaire, recherché par les familles avec des enfants, résulte avec l’âge en une « mise à distance de l’autre », observe Séverine Chemin Le Piolet, architecte-urbaniste et docteur en aménagement du territoire.


Mobilisations concrètes


Après ces premières réflexions, la parole est donnée à différents organismes ayant mis en œuvre des actions concrètes pour lutter contre l’isolement : Monalisa, les petits frères des Pauvres, les hôpitaux de Paris, la Fondation de France…

Mais aussi à des communes amies des aînés, comme Strasbourg, qui organise des séjours adaptés pour ses habitants âgés (page 72), Toulon et l’opération Voisin-âge (pages 64 et 65) ou encore Meaulnes (03) qui a revu tout l’aménagement urbain pour rendre la ville accessible aux personnes âgées et/​ou à mobilité réduite (page 60).

En tout, une vingtaine d’exemples, d’initiatives qu’il ne reste plus qu’à reproduire


Les essentiels Amis des Aînés n°2 — La lutte contre l’isolement des aînés
Coordonné par Angélique Philipona et Pierre-Olivier Lefebvre
Mai 2017
15 euros
Commandes auprès du Réseau francophone villes amies des aînés : contact@​rfvaa.​com.

Partager cet article

Sur le même sujet