Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dans le Gers, un accueil de jour itinérant pour soulager les aidants

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/09/2017

0 commentaires
Distantes de quelques kilomètres, les communes de Nogaro, Riscle et Cazaubon, dans le Gers, ne totalisent pas 6000 habitants à elles trois. Ce qui ne les empêche pas de proposer des solutions de répit à leurs aidants : les trois villages se partagent un accueil de jour itinérant. Explications.

accueil de jour itinérant

Véritable service de proximité, l’accueil de jour itinérant fonctionne depuis fin août. Il reçoit les malades d’Alzheimer (ou maladies apparentées) le lundi et le jeudi à Nogaro, à Riscle le vendredi et le mardi à Cauzabon.

La mairie, propriétaire de plusieurs bâtiments sur la commune, a choisi de consacrer au service un appartement avec jardin en plein cœur du bourg, explique Henri Portes dans le Journal du Gers.

« Les personnes accueillies durant la journée se retrouveront ainsi comme chez elles, dans une maison avec sa cuisine, son salon avec vue sur la place des arènes, où auront lieu diverses activités. A côté d’une salle de bains moderne, une chambre avec coin détente permettra des activités douces. Le personnel pourra recevoir les familles dans un bureau. »

Une équipe composée d’une aide médico-psychologique, d’une assistante de vie sociale, un médecin coordonnateur, un cadre de santé, un psychologue, un infirmier et un agent administratif, mais aussi un éducateur en activités physiques adaptées, un animateur, un psychomotricien, une diététicienne et une psycho-socio-esthéticienne.

Les personnes accueillies pourront ainsi participer à des ateliers mémoire, sensoriels, artistiques, à des séances de gym douce… dans le respect du projet personnel de chacun.

De quoi accompagner les malades, recréer du lien social, leur permettre de rester chez eux aussi longtemps qu’ils le souhaitent, mais aussi accorder du répit aux aidants.

Porté par le centre hospitalier de Nogaro, l’accueil de jour itinérant est soutenu par l’Agence régionale de santé d’Occitanie, le Conseil départemental, le Secours Catholique et la Croix Rouge.

Partager cet article

Sur le même sujet