Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etre aidant aujourd'hui

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 09/10/2017

0 commentaires
Même si le sujet gagne du terrain — 35 % des personnes interrogées avaient déjà entendu le terme en 2017 contre 32 % en 2016 -, le flou demeure sur la réalité des aidants aujourd’hui. Notamment dans l’entreprise et à l’école, les jeunes aidants étant encore très peu pris en compte. Le point en chiffres sur la situation des aidants en France en 2017.

8 ou 11 millions ?


Aidants et personnes âgées

C’est le chiffre qui fâche : certains organismes avancent que 8 millions de Français aident un proche, d’autres 11.

L’explication ? La dernière enquête menée par le ministère de la Santé sur le sujet a permis de comptabiliser 8,3 millions d’aidants… mais elle remonte à 2008.

D’autres études plus récentes sur le sujet donnent une proportion de 19 à 26 % de Français aidants, soit 11 à 12 millions.

S’il ne s’agit pas d’un chiffre « officiel », il semble cependant plus plausible, même s’il ne prend pas en compte les jeunes de moins de 15 ans, qui peuvent eux aussi jouer ce rôle, pour un de leurs parents notamment.

Des réalités encore peu visibles


Les enfants et jeunes adolescents font en effet partie de ces aidants invisibles. Jamais recensés, leur nombre est estimé à 500 000 au moins.

Une situation qui pourrait évoluer : Florence Leduc, présidente de l’Association française des aidants, a annoncé que l’association travaillerait sur le sujet à compter de 2018.

Et si l’on parle de plus en plus de la situation professionnelle des aidants, reste que moins d’un dirigeant d’entreprise sur trois est en mesure d’estimer le nombre de salariés-aidants présents dans son entreprise. La moitié d’entre eux déclare même qu’il n’y en a aucun.

Des attentes fortes vis-à-vis des pouvoirs publics


Mais pour les Français, ce n’est pas à l’entreprise d’aider les aidants. 58 % des aidants, et plus globalement 60 % des Français interrogés, estiment que c’est surtout l’Etat qui devrait soutenir les aidants.

Parmi les différentes solutions souhaitées la création d’un statut officiel, l’instauration d’une compensation financière, une meilleure coordination des acteurs et une simplification du système d’aide.

La lourdeur et la complexité des démarches administratives fait en effet partie des principales difficultés citées.

Par ailleurs, seuls 12 % des aidants salariés ont eu recours aux congés spécifiquement destinés aux aidants.

A lire aussi : le dossier d’Agevillage sur les droits des aidants


Sources

Partager cet article

Sur le même sujet