Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Journée anti-gaspi

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/10/2017

0 commentaires

Mobilisation inter-générationnelle

Ce 16 octobre est la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Annie de VivieL’occasion de s’interroger sur nos pratiques individuelles et collectives, pour éviter au maximum ce gâchis : achats de produits (pour qui ? en fonction des goûts ?), choix des conditionnements, facilité de transformation, stockage…

Les plus âgés sont souvent très sensibles à ces messages anti-gaspi. Leurs compétences à recycler gagneraient à être partagées autour de recettes de légumes et fruits moches”, pour cuisiner les restes, valoriser le pain rassis… Le ministère de l’Agriculture mobilise les contes, les fables pour sensibiliser et pourquoi pas inviter à des échanges intergénérationnels.

Hippocrate l’affirmait déjà : Que ton alimentation soit ta première médecine”. On sait à quel point une alimentation variée, équilibrée et surtout plaisir aide à rester e, bonne santé.

In frigo véritas” s’amusait feu le professeur de gériatrie Charles-Henri Rapin de Genève. Il invitait les proches aidants, les aides à domicile, les professionnels de santé à jeter un oeil dans les réfrigérateurs pour mesurer le risque de dénutrition, de malnutrition des personnes aidées. Des repas livrés non ouverts, périmés, des stockages incohérents… indiquent de pertes de repères, de besoins d’aide et d’accompagnement plus fréquents, plus soutenus.

La nutrition fait partie des sujets abordés dans les différents Centres de prévention qui gagneraient à être connus (comme les actions collectives pour bien vieillir”).
Bien manger fait partie des stratégies de lutte contre l’ostéoporose.

Bien s’alimenter est important pour les plus fragilisés mais aussi leurs proches aidants, encore trop oubliés des stratégies des acteurs de santé comme en atteste ce poignant témoignage d’une jeune aidante.
Au lendemain de la Journée nationale des aidants ce 6 octobre, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn fait de l’aide et du soutien aux proches aidants une de ses priorités.

Tant mieux : gageons qu’elle travaille avec les ministres du gouvernement sur l’allègement des tâches administratives qui pèsent sur les personnes âgées et sur leurs aidants autour de l’emploi à domicile (crédit d’impôt, particulier employeur et ordonnances de la loi travail), des taxations en établissements pour personnes âgées dépendantes… notamment.

Belle journée anti-gaspi !

Partager cet article