Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Prévention : sortir des clichés pour rester en bonne santé

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/10/2017

0 commentaires
Ostéoporose, dépression, maladies cardio-vasculaires… autant de pathologies trop souvent considérées comme des maladies d’hommes ou de femmes. Mais gare aux clichés, alerte l’Inserm : les réserver à un seul genre, c’est prendre le risque de ne pas prendre ses symptômes au sérieux…

clichés genre santé

L’infarctus ? Un problème d’hommes, trop stressés par leur vie professionnelle. Et bien non : les maladies cardio-vasculaires touchent 56 % de femmes, contre 46 % d’hommes. Elles constituent même la première cause de mortalité féminine !

De même, l’ostéoporose peut aussi atteindre les hommes. Et si la dépression est plus souvent diagnostiquée chez les femmes, c’est en partie parce que les hommes expriment leur mal-être différemment, par des comportements à risque comme une consommation élevée d’alcool par exemple.

En matière de santé comme ailleurs, beaucoup de préjugés subsistent, ce qui peut conduire à négliger des symptômes ou à ne pas adopter des comportements à visée préventive, pour lutter contre l’ostéoporose quand on est un homme par exemple.

Pour lutter contre ces clichés, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) propose six films très courts, destinés au public comme aux soignants.

Ils portent sur :

  • la dépression
  • la durée de vie
  • les maladies cardio-vasculaires
  • l’ostéoporose
  • la douleur
  • le cerveau

Une minute pour déconstruire les stéréotypes avec humour, et permettre une meilleure prise en charge et un meilleur accès aux soins pour tous.





Voir tous les films

En savoir plus


Crédit photo : Inserm/​CNRS/​Picta productions
Partager cet article

Sur le même sujet