Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Quel rôle peut jouer la famille d'une personne âgée qui vit en Ehpad ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 20/11/2017

0 commentaires
Grèves, manque de personnel, personnes âgées négligées… Ces derniers mois, les Ehpad ont eu mauvaise presse, générant des doutes et des craintes bien légitimes quant à la façon dont les aînés vivaient dans ces établissements. Quel est le regard des familles dont l’un des proches vit en Ehpad ? Et quel rôle peuvent jouer les familles ? Eléments de réponses.

Alors que les Ehpad ont fait les gros titres ces derniers mois, une enquête* a interrogé 1500 familles dont l’un ou plusieurs parents résidaient en Ehpad.

Une décision commune


Quel rôle peut jouer la famille d'une personne âgée qui vit en Ehpad ?

Tout d’abord sur l’entrée en Ehpad. Une décision qui émane souvent des familles, et qui est induite par deux circonstances : la dégradation de la santé du parent et l’incapacité des familles à l’accompagner au quotidien.

Mais surtout, une décision difficile à prendre dans plus de 70 % des cas.

Notre conseil : ce type de changement de vie peut être douloureux, tant pour les personnes âgées que pour leurs proches qui peuvent ressentir une forte culpabilité. Pour dénouer les tensions et éviter les conflits, il est essentiel d’en parler en famille et de tenir compte des souhaits de son proche âgé, qui reste le premier concerné.

Faire le bon choix


Par ailleurs, les personnes interrogées choisissent l’établissement d’abord en fonction de sa proximité géographique avec l’ancien domicile de leur parent, puis en fonction du prix et de la disponibilité, et enfin selon leur impression après visite et la réputation de l’établissement.

Notre conseil : l’Ehpad va devenir le nouveau domicile de la personne âgée, le prix ne devrait pas être l’unique critère de choix. Il est donc essentiel, autant que faire se peut, de ne pas prendre ce type de décision dans l’urgence.

Idéalement, il faudrait :

  • se renseigner en amont sur le financement, les aides possibles, en s’adressant par exemple au Clic (centre local d’information et de coordination)
  • envisager d’autres solutions, comme l’accueil familial.
  • chercher des informations sur les Ehpad de la région, en tenant compte du bouche-à-oreille mais aussi des avis laissés sur l’annuaire Agevillage et des démarches qualité comme Le Label Humanitude, 1er label de bientraitance.
  • visiter plusieurs établissements pour choisir.
  • consulter notre dossier pratique pour organiser et mener les visites d’établissements.


Prendre la mesure de la qualité de vie


Sur la qualité de vie de leur parent en Ehpad, les personnes interrogées portent des regards mitigés.

Ils sont peu satisfaits de la qualité des repas, de l’aide apportée pour les gestes de la vie quotidienne, mais apprécient les attentions et la gentillesse des équipes.

Ils jugent toutefois le personnel trop peu nombreux (77 %).

Mais au final, la majorité d’entre eux (57 %) s’avouent incapables d’évaluer la qualité des prestations.

Notre conseil : les familles ne doivent pas hésiter à interroger la direction, à poser toutes les questions qui leur semblent nécessaires.

Et celles qui le peuvent aussi s’impliquer dans le conseil de la vie sociale (CVS) de l’établissement. Il s’agit d’une instance obligatoire, qui rassemble des représentants élus des résidents, des familles, du personnel et de la direction. Une bonne manière de faire entendre sa voix !

Consulter la boîte à outils du CVS


Source : Ehpad : les avis des familles des résidents, octobre 2017, Global Aging Consulting


Voir les résultats de l’étude (vidéo)

Crédits photo : Les Jardins du Castel
Partager cet article

Sur le même sujet