Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : une veste créée à la demande des malades, pour les malades

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/12/2017

0 commentaires
Un vêtement qui permettrait de faciliter le quotidien des personnes souffrant de troubles cognitifs et de leurs aidants ? C’est le défi lancé par Helga Rohra, qui vit depuis près de 10 ans avec une démence à corps de Lewy, et qui a donné naissance à la veste DBuddy. Une première.

veste D Buddy alzheimer

A 53 ans, le diagnostic tombe pour l’Allemande Helga Rohra : elle est atteinte d’une démence à corps de Lewy, une maladie neurodégénérative apparentée à la maladie d’Alzheimer.

Depuis, elle porte la voix des malades en Europe — elle est l’une des fondatrices du groupe de travail européen de personnes vivant avec une pathologie de ce type — , mais également à l’échelle mondiale.

Le défi qu’elle a lancé a été relevé par une entreprise néerlandaise spécialisée dans la confection de vêtements adaptés à la perte d’autonomie.

Résultat, un vêtement fonctionnel, doté d’un système de couleur pour faciliter le boutonnage, d’une poche bien protégée pour ranger les informations essentielles (documents d’identité, numéros de téléphone d’un aidant…), d’un porte-photo pour que la personne puisse identifier son vêtement plus facilement, et d’un cordon porte-clefs pour éviter de les perdre ou de les oublier.

Autant de bonnes idées pour soutenir l’autonomie, la vie sociale et la mobilité des personnes atteintes de ce type de maladies.

Une innovation repérée par la revue de presse de la Fondation Médéric Alzheimer, et commercialisée 149 euros, dont 50 sont reversés à des organisations locales de lutte contre Alzheimer.

En savoir plus

Partager cet article

Sur le même sujet