Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bioéthique : participer à la santé de demain

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/01/2018

0 commentaires
L’information ne vous a sans doute pas échappée : les états généraux de la bioéthique se sont ouverts jeudi dernier. Jusqu’en juin, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) interrogera les Français, en ligne et dans les régions, afin de proposer à l’automne un nouveau projet de loi. Explications.

boiethique

La bioéthique se définit comme « l’étude des problèmes moraux soulevés par la recherche biologique, médicale ou génétique et certaines de ses applications ».

Concrètement, il s’agit de s’interroger sur des thèmes aussi variés que le PMA (procréation médicalement assistée), le clonage, l’intelligence artificielle… mais aussi l’accompagnement des personnes âgées ou encore la fin de vie.

Pour avancer sur ces sujets et recueillir les positions des citoyens en la matière, le CCNE lance une vaste consultation, en ligne via un site dédié dès début février mais aussi dans les régions françaises, sous forme de conférences-débats, groupes de discussions.…

Programme sélectif :

  • Alsace : la prise en charge des personnes âgées ou handicapées
  • Auvergne Rhône-Alpes : la fin de vie
  • Bourgogne Franche-Comté : la fin de vie
  • Centre Val de Loire : le suicide assisté
  • Martinique : la prise en charge des personnes âgées ou handicapées
  • Nouvelle Aquitaine : la fin de vie, la sédation profonde et continue jusqu’au décès

Mais aussi la médecine prédictive, la télémédecine, les objets connectés…

L’occasion de faire entendre sa voix.

En savoir plus

Partager cet article

Sur le même sujet