Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Incontinence : la toilette en pratique

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/01/2018

0 commentaires

Essentielle pour la santé des personnes incontinentes, mais aussi pour leur estime de soi et leur bien-être, la toilette peut être un moment délicat. Nos conseils.

toilette incontinence

1/ Ne pas faire la toilette


Si la personne en est capable, mieux vaut l’encourager à faire sa toilette seule, afin de préserver son autonomie et de renforcer son estime de soi.

Si besoin, (re)montrez lui les gestes et préparez le matériel nécessaire.

2/ Ne pas se forcer


Geste intime par excellence, la toilette d’un autre peut mettre mal à l’aise. Ne pas hésiter, dans ce cas, à faire appel à un professionnel.

3/ Miser sur la douceur…


Gestes délicats, produits lavants doux, sans savon : la peau âgée est fine et fragile, et doit être traitée avec précaution.

Attention notamment au séchage. Evitez de frotter et tamponnez avec une serviette, sans oublier les plis pour prévenir la macération.

4/… et la rigueur


La toilette, notamment celle du matin, doit être rigoureuse pour limiter au maximum les risques de mycose ou de cystite.

Choisissez un produit nettoyant spécialement conçu pour la toilette intime et rincez-le minutieusement.

Vous pouvez aussi opter pour une solution sans rinçage.

5/ Et dans la journée ?


Idéalement, si votre proche porte des protections le jour, il faudra les changer à horaires fixes, et procéder à une petite toilette à chaque fois.

Les lingettes s’avèrent particulièrement pratiques dans ce cas. Attention à bien les passer de l’avant vers l’arrière.

Il n’est en revanche pas utile de faire une toilette complète le soir.


> Tout le dossier incontinence

Partager cet article

Sur le même sujet