Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Smart Cities : des villes intelligentes et aidantes

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 18/02/2018

0 commentaires

Villes, citoyens, aidants connectés

Le mot « Smart City » désigne ces cilles qui se veulent intelligentes, connectées, optimisées pour le bien-être de ses habitants. Ce concept est d’origine anglo-saxonne et a intéressé des mégalopoles d’Asie, comme Hong-Kong ou Singapour. Il raisonne avec le label de L’OMS des Villes Amies des Ainés qui invite les municipalités à interroger leurs fonctionnements, leurs intégrations des concitoyens âgés et leurs proches dans la vie quotidienne.

Technologies et capteurs pour collecter et gérer l’information, la donnée


villes connectées senior

Les Smart Cities misent sur le développement de capteurs, de l’internet des objets collectés (dans l’environnement, l’habitat, sur soi). La collecte de données électroniques fournit des informations permettant de gérer plus efficacement les ressources et les actifs. Ces informations visent à optimiser les flux, les systèmes de circulation, la gestion des déchets, l’énergie, les réseaux d’approvisionnement.

Sans avancer jusqu’une surveillance du comportement noté de chaque citoyen comme l’envisage la Chine, ces Smart Cities soutiennent l’action des services publics de l’environnement, des déchets, du transport.
Elles cherchent à rendre accessible de nouvelles formes de collaborations : plateformes d’entraites (Voisin-Age, Voisins solidaires) et la e‑santé (services de télémédecine mutualisés à partir de maisons de retraite, d’Ehpad Plateforme, de téléassistance, autour d’un futur DMP dossier médical personnalisé et partagé non encore opérationnel en France).

En lien avec le Label Villes Amies des Ainés, VADA


Le Label Ville Amie des Ainés

invite les villes, les villages, à établir un diagnostic et des propositions d’amélioration de leurs :

  • Espaces extérieurs, bâtiments / Habitats 
  • Transport et mobilité
  • Information et communication ; accueil des nouveaux habitants, présentation des services disponibles, actions d’entraides
  • Lien social et solidarité 
  • Culture et loisir 
  • Participation citoyenne et emploi 
  • Autonomie, services et soins


Les Smart Cites ont tout intérêt à adopter la démarche du Label VADA, qui implique les citoyens âgés, la lutte contre leur discrimination, contre l’âgisme, sans oublier le soutien du réseau de proximité et des proches aidants,
explique Pierre-Olivier Lefebvre, délégué général du Réseau Francophone Villes Amies des Ainés à l’occasion du dîner du Silver Talk ce 12 février.

Pour éviter des coûts d’aides importants, des lourds accompagnements de personnes désorientées très nombreuses, les sociétés, les villes, les Smart Cities ont intérêt à booster la santé physique et cognitive de leurs concitoyens soulignait le Dr Aquino, lors du colloque sur la Prévention pour le Bien Vieillir de l’Agirc-Arrco ce 8 février.

Des Smart Cities pour y vivre, aider, être aidé et vieillir debout… connectés !

Partager cet article

Sur le même sujet