Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dossier : prendre soin de ses gencives

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 19/03/2018

0 commentaires
A la veille de la journée mondiale de la santé bucco-dentaire du 20 mars, conseils pour conserver des gencives en bonne santé.

des gencives saines au quotidien

Les maladies parodontales sont les pathologies qui touchent les tissus qui soutiennent les dents. La gencive, mais aussi ligament et os. Causées par une inflammation ou une infection, elles sont douloureuses et peuvent entraîner la perte des dents.

Avec l’âge, la gencive devient plus sensible aux irritations. Par ailleurs, certains médicaments peuvent lui être néfastes. Il est donc essentiel de bien prendre soin de ses gencives.

Des gencives saines au quotidien


La plaque dentaire est l’ennemi principal des gencives. Pour l’éliminer tout en préservant le tissu gingival, mieux vaut opter pour une brosse à dents à poils souples, à utiliser au minimum deux fois par jour.

Pour les personnes connaissant de difficultés à utiliser leurs mains, la brosse à dent électrique ou à manche ergonomique peut être une bonne alternative.

L’Union française pour la santé bucco-dentaire recommande également d’utiliser du fil dentaire tous les soirs, afin d’éliminer la plaque située en entre les dents, que la brosse ne peut atteindre.

Pensez aussi aux bains de bouche, deux fois par jour si possible, et à prendre rendez-vous chaque année chez le dentiste pour une visite de contrôle.

Réagir au premier signe d’alerte

La gingivite constitue le premier stade des maladies parodontales. Non traitée, elle évolue en parodontite, une maladie qui attaque le tissu osseux qui porte les dents et peut aboutir à la perte des dents.

La gingivite est une inflammation de la gencive : elle devient rouge, gonflée et saigne fréquemment.

En cas de gencive douloureuse ou de saignement, il est donc impératif de consulter, ce que négligent 9 Français sur 10.

Aidants et santé bucco-dentaire


Si vous aidez un proche en perte d’autonomie, il ne sera peut-être pas à même de prendre soin de ses dents correctement ou de signaler un problème de bouche.

Il faudra redoubler de vigilance et être attentif au moindre signe (difficultés pour manger, sang sur l’oreiller…). En cas de soucis à répétition, il faudra peut-être aussi faire un point avec le médecin traitant pour réévaluer la liste des médicaments prescrits.

A noter : il existe des réseaux de dentistes spécialement formés pour soigner des personnes souffrant de troubles cognitifs ou sensoriels (voir ci-dessous).

En savoir plus

Partager cet article

Sur le même sujet