Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Conseils pour lutter contre la précarité énergétique

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/04/2018

0 commentaires
précarité énergétiqueDepuis le 1er janvier 2018, les chèques énergie remplacent les tarifs sociaux de l’électricité ou du gaz. Les premiers chèques seront envoyés ce mois-ci, l’occasion de faire le point sur la précarité énergétique, qui touche principalement les personnes âgées de plus de 60 ans, et les solutions pour y faire face.

Qu’est-ce que la précarité énergétique ?


Les Français qui consacrent 10 % ou plus de leurs ressources pour régler les factures d’énergie sont considérés comme étant en situation de précarité énergétique.

Selon les sources, 5 à 9 millions de personnes seraient concernés.

Qui sont ces personnes ?


Principalement des personnes âgées, qui compteraient pour 55 % du total. En cause entre autres, des revenus insuffisants, mais aussi des logements anciens, difficiles à chauffer.

Quelles solutions pour limiter les dépenses d’énergie ?

L’idéal ? Réaliser des travaux d’éco-rénovation. Ils peuvent être en partie financés grâce à des aides de l’Etat, comme l’éco-prêt à taux zéro ou le programme Habiter mieux.

Isolation thermique des murs, toitures ou planchers, équipements de régulation… les dispositifs sont nombreux.

Et dehors des travaux ?


Les personnes éligibles recevront ce mois-ci

un chèque énergie, pour leur permettre de régler leurs dépenses de chauffage. Il se monte, en moyenne, à 150 euros.

Bon à savoir : il peut sous certaines conditions être converti en chèque pour réaliser des travaux.

En savoir plus

Il peut aussi être intéressant de comparer l’offre, puisque depuis la libéralisation du marché, il est possible de changer de fournisseur d’énergie.

A noter également, l’initiative Énergie Seniors moins chère, lancée par le Groupe SOS seniors et Selectra, une entreprise spécialisée dans la comparaison d’offre d’énergie.

Il s’agit, pour les seniors et leurs familles de s’associer pour un achat groupé d’énergie (électricité et gaz). L’idée étant de faire nombre pour négocier un tarif avantageux.

En savoir plus

Partager cet article

Sur le même sujet