Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Merci aux retraités, bénévoles, aidants

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/04/2018

0 commentaires

S’aider, s’entraider

Le colloque sur les retraites qui s’est ouvert au Sénat ce 19 avril a été l’occasion de réfléchir au rôle des retraités dans la vie de la cité.

Annie de VivieCes retraités sont les maires de plus de six villes sur dix aujourd’hui.

Ils vont chercher leurs petits-enfants à la sortie des écoles et sont d’un grand secours pendant les vacances scolaires.

Ils accompagnent leurs proches malades, fragilisés, par l’âge, le handicap. Ils font partie de ces générations d’aidants, de ces bénévoles acteurs de la citoyenneté, de la fraternité, de la solidarité. Voir cette semaine le lancement du collectif Je t’aide” auquel Agevillage s’associe.

Acteurs de leur santé (via la vaccination cette semaine), ils prennent soin de celle des autres ou se font soigner à leur tour (voir lobservance des médicaments cette semaine, comme la surveillance de la santé bucco-dentaire).

Ils soutiennent leurs enfants dans les coups durs… et reçoivent leurs aides en cas de besoin (obligation alimentaire).

Ils accompagnent leurs proches fragilisés dans leurs démarches administratives (les impôts en ligne). Ou se font aider le cas échéant.

Ils participent, malgré les limites de leurs revenus qui se tendent d’année en année, par leurs achats à la vie économique.
Et même à la Silver Economie” rebaptisée Economie des seniors” qui favorise leur autonomie avec des services de prévention santé, pour l’adaptation du logement, des technologies adaptées, des services à domicile, différentes formes d’habitats, d’hébergements collectifs : résidences, établissements médicalisés (écoresponsables comme à Grasse cette semaine)…

Ils sont de plus en plus écoutés, entendus, filmés, via de nouveaux médias par exemple.

Sans les survaloriser au regard des autres générations, ni tomber dans l’âgisme ambiant, avouons simplement que sans ces 17 millions de retraités, la France ne tournerait pas rond.

Cela va mieux en le disant !

Partager cet article

Sur le même sujet