Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Impôts : des solutions pour faciliter la télédéclaration

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 23/04/2018

0 commentaires
Depuis 2018, la télédéclaration de revenus est obligatoire pour tous les contribuables dont le revenu 2016 est supérieur à 15 000 euros, et dont la résidence principale est dotée d’un accès à Internet. Pour accompagner les personnes les moins à l’aise avec le numérique, différentes solutions existent.

impôts

Le service de déclaration en ligne impot​.gouv​.fr est ouvert depuis le 11 avril. Les personnes résidant en zone 1 (départements 01 à 19) ont jusqu’au 22 mai à minuit pour effectuer leur télédéclaration, un délai repoussé au 29 mai pour la zone 2 (départements 20 à 49) et au 5 juin pour la zone trois (départements 50 à 974976).

Les contribuables qui déclarent sur papier disposent quant à eux d’un délai plus court, jusqu’au 17 mai minuit.

Le point sur les aides à la télédéclaration.

Se rendre dans un point d’accueil numérique…


Mis en place par le ministère de l’Intérieur, ils sont destinés à toutes les personnes qui ne possèdent pas d’ordinateur ou sont mal à l’aise avec son utilisation.

Sur place, des médiateurs aident les utilisateurs à effectuer leurs démarches en ligne. Ces points d’accueil sont équipés d’ordinateurs, d’imprimantes et de scanners.

Trouver un point d’accueil numérique

… ou une maison de services au public


Les maisons de services au public proposent aussi ce type d’accompagnement. Il en existe 1200 en France (Métropole et Outre-mer).

Trouver une maison des services au public

Opter pour un accompagnement à domicile


Les services d’aide à domicile proposent une assistance administrative
, pour accompagner les usagers dans leurs démarches depuis chez eux. Il faudra toutefois être équipé d’un ordinateur ou d’une tablette connecté à Internet.

L’assistance administrative donne droit à un crédit d’impôt équivalent à 50 % des sommes dépensées.

A noter : La Poste vient de lancer un service de ce type. Pour 39 euros, un agent viendra expliquer aux clients le fonctionnement du site des impôts, comment effectuer les démarches, régler, contacter les impôts… Une prestation qui n’est pas éligible au crédit d’impôt.

N’oubliez pas la téléassistance !


Les services de téléassistance donnent droit à un crédit d’impôt de 50 % des sommes engagées, du moment qu’ils sont fournis par une entreprise ou une association agréée.

Des dépenses à inscrire dans la section « service à la personne/​emploi à domicile » de la déclaration d’impôts.

Partager cet article

Sur le même sujet