Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vieillissement et citoyenneté de Jean Giard

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 14/05/2018

0 commentaires

Rester actif

Après Vieillir : une épreuve, une histoire, un projet”, le militant, nonagénaire et grenoblois, Jean Giard enfonce le clou pour l’exercice de la citoyenneté jusqu’aux âges avancés. Dans son nouveau livre aux éditions L’Harmattan, il propose des pistes concrètes pour rester un citoyen, quel que soit son âge et son lieu de vie.

Lutter contre le défaitisme


vieillissement et citoyenneté

Jean Giard cite Brice Teinturier et son livre Plus rien à faire — Plus rien à foutre (RRAF) — La vraie crise de la démocratie”. Il invite à lutter contre cette PRAF-Attitude, contre le déclinisme, la mise en retrait. Sans méconnaître l’âgisme (et la proposition du retour d’un suffrage censitaire pour les plus âgées suggéré par Martin Hirsch en 2010), l’auteur invite à prendre conscience de ces pièges pour réfléchir aux actions qui favorisent la citoyenneté des plus âgés, de leurs proches aidants. Concernant le droit de vote, Jean Giard rappelle que les plus de 65 ans continuent d’être deux fois plus nombreux à voter que les plus jeunes (Sauf pour les très vieux, à partir de 80 ans).

Pistes pour développer l’action citoyenne


Implications dans le syndicalisme, dans le bénévolat, dans la vie municipale… notre société devrait remercier ses citoyens retraités et favoriser des initiatives. Jean Giard cite aussi les conseils de la vie sociale (CVS) en établissements d’accueil (Voir la boite à outils d’Agevillage sur les CVS), les associations de familles, de bénévoles (fédérées par la Fnapaef).
Il rappelle la place des retraités dans les Conseils départementaux de la citoyenneté et de l’autonomie (CDCA) qui remplacent les Coderpa. Il rappelle que ces CDCA donnent un avis sur les sujets, les politiques destinées aux personnes âgées et en situation de handicap de chaque département.
L’auteur invite à découvrir toutes ces actions citoyennes via les relais d’Internet, des réseaux sociaux, que tous les citoyens apprécient, quel que soit leur âge. Il affirme la présomption de compétence plutôt que la présomption d’incapacité” des retraités et de leurs proches.



Vieillissement et citoyenneté

Jean Giard
Editions L’Harmattan
162 pages
17,50 euros
Commander l’ouvrage

Partager cet article

Sur le même sujet