Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Ensemble ou séparément : quels lieux pour cohabiter ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/06/2018

0 commentaires

Entre générations… ou pas !

architecture lieux pour cohabiterDes habitats partagés, participatifs, des résidences intergénérationnelles aux solutions dédiées aux seniors comme les Babayagas, les béguinages… les pistes pour vivre ensemble se testent partout sur la planète.

Quelques conseils pour une cohabitation réussie
Les expériences recueillies et analysées par l’architecte Sabri Bendimérad et la psycho-sociologue Monique Eleb*, apportent des éclairages français et internationaux à différentes formes de cohabitations entre générations ou intergénérationnelles.
Elles montrent la nécessité d’espaces intimes (fermés, identifiés, territoires réservés) et des lieux de vie collectifs aux règles à définir. Entre la crainte de l’intrusion, de l’appropriation d’espaces communs, le risque de surveillance pesante et la bienveillance, les subtilités sont parfois trop ténues.
Difficile de cohabiter sans une mise au clair des usages et de la gestion des biens communs (implication de chaque habitant) : pièces à vivre, cuisine, buanderie, jardins, terrasses…

A régler aussi : le leadership, la gestion des biens communs, des activités, de l’attribution des logements, la solidarité des cohabitants. La rédaction d’une charte commune est bienvenue (ndlr : la charte Bonjour voisins” du Village Générations près de Dijon). Encore faut-il régulièrement l’évaluer, l’actualiser…

Le recours à des professionnels, voire à un médiateur peut s’avérer nécessaire en cas de difficultés (Ndlr. on pense aux associations qui régulent l’habitat des étudiants chez les seniors).


Ensemble et séparément — Des lieux pour cohabiter
Sabri Bendimérad, Monique Eleb
Broché : 395 pages
Editeur : Editions Mardaga (19 avril 2018)
Collection : Architecture
Partager cet article

Sur le même sujet