Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : quand la fin de vie redonne l'ordre des priorités

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 25/06/2018

0 commentaires

Professionnels des soins palliatifs salués

Les marraines du congrès national de la Société française des soins palliatifs (Sfap), Daniela Lumbroso et Ariane Ascaride, ont témoigné de leurs remerciements envers les services de soins palliatifs, tant les professionnels que les bénévoles formés, encadrés et compétents.

Annie de VivieCes derniers temps de vie nous redonnent l’ordre de nos priorités” ont-elles souligné. Ces services de soins palliatifs tiennent en éveil sur le meilleur accompagnement possible de notre humanité, irrémédiablement mortelle.

Connaissez-vous l’histoire des grosses pierres que l’on met dans un seau ? Il paraît plein. Et pourtant on peut encore y verser du gravier. Il paraît alors rempli. Et pourtant on peut encore mettre un broc d’eau.

Si l’on ne pose pas les grosses pierres au fond du seau, si l’on dépose le sable, l’eau, les grosses pierres ne rentreront pas.

Notre mortalité nous interroge sur nos priorités.

Quelles sont les grosses pierres de notre vie ? Les met-on en place dans notre vie personnelle, professionnelle ?

Savoir ressentir, accueillir le sel de la vie” comme le suggère la comédienne Arianne Ascaride au congrès national des soins palliatifs.

Savoir vivre jusqu’au bout ce temps si précieux et si fort qu’il reste à vivre, octogénaires, nonagénaires, centenaires…

Savoir communiquer avec un proche même malade, même désorienté.

Savoir repérer les troubles de l’audition pour prévenir les troubles cognitifs.

Savoir maintenir les liens, les relations, même (et surtout) quand les troubles du comportement surviennent.

Savoir avoir recours aux animaux à domicile comme en établissement d’accueil.

Savoir s’inspirer des initiatives internationales comme en Ecosse cette semaine.

Savoir en rire aussi, avec le clip le slip” cette semaine.

On le voit cela demande des connaissances, des formations, avec des avancées en vue pour les proches aidants ?

Voir aussi cette semaine la caravane tous aidants, pour les salariés qui aident un proche, ces 26, 27 et 28 juin sur la Parvis de la Défense à Paris.

En tout cas merci aux services de soins palliatifs de nous aider à nous interroger sur nos priorités.

Partager cet article

Sur le même sujet