Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Déceler les troubles de la vision chez les personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/07/2018

0 commentaires
Chez de nombreuses personnes, la vision se dégrade avec l’avancée en âge. Le point sur les principaux troubles de la vue chez les seniors et les symptômes à surveiller.

troubles vision age

Certaines pathologies sont dues au vieillissement de l’œil, comme la presbytie ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), d’autres – cataracte et glaucome principalement — sont plus fréquentes chez les personnes âgées.

Comme pour la plupart des maladies, plus elles sont décelées tôt, plus le traitement sera efficace. Il est donc essentiel de voir un ophtalmologue une fois par an après 40 ans et de consulter au moindre symptôme.

Presbytie : difficultés pour accommoder


Le terme presbytie vient du mot grec presbys, qui signifie « vieil homme » ou « ancien ».

Due au vieillissement du cristallin, elle toucherait plus de 25 millions de Français.

Les premiers signes apparaissent vers 45 ans. Il devient plus difficile de lire les petits caractères, de voir de près.

La bonne nouvelle : elle se corrige très bien et se stabilise autour de 65 ans.

DMLA : première cause de malvoyance après 50 ans


La DMLA touche en premier la macule, une zone de la rétine située au fond de l’œil. Ses causes précises sont inconnues. Elle peut être ralentie par des traitements médicamenteux ou chirurgicaux, mais pas soignée.

Elle touche 25 à 30 % des personnes âgées après 75 ans.

Les principaux signaux d’alerte : une perte de l’acuité visuelle, une altération de la perception (couleurs, lignes et objets déformés…) et l’apparition d’une tache sombre au centre du champ de vision).

En savoir plus sur la DMLA

Glaucome : dépistage annuel après 40 ans


Maladie oculaire très répandue, le glaucome touche en France 2 % de la population de plus 40 ans. Il n’existe pour l’instant aucun moyen de guérison, mais des traitements destinés à limiter l’évolution de la maladie.

Au premier stade, ses symptômes passent souvent inaperçus : il est donc essentiel de consulter un ophtalmologue une fois par an après 40 ans.

Le glaucome peut ensuite causer des douleurs oculaires violentes, une baisse d’acuité et des nausées.

La perte de la vision commence par la périphérie puis progresse vers le centre.

Cataracte : une chirurgie très efficace


300 000 personnes âgées en sont atteintes chaque année. Le traitement chirurgical en parfaitement maîtrisé, atteignant plus de 95% de réussite.

L’opacification du cristallin, due à son vieillissement, provoque une forte baisse de l’acuité visuelle, surtout chez les personnes de plus de 70 ans.

Le remplacement du cristallin par voie chirurgicale s’est fortement démocratisé. C’est aujourd’hui l’une des opérations des plus réalisées en France, en ambulatoire à l’hôpital et même en cabinet d’ophtalmologie.

Le Bus de la vue sur les routes de France


Ce mois de juillet, le bus de la vue de la Fondation Krys sillonne les routes de France et propose des dépistages gratuits.

Prochaines étapes : Valence le 20 juillet | Pau le 26 juillet | Espelette le 28 juillet | Paris le 29 juillet.

bus de la vue


A lire aussi

: les principales maladies de l’oeil

Partager cet article

Sur le même sujet