Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Anges gardiens

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/08/2018

0 commentaires

Intergénérationnels, réciproques

annie de vivie

Au lendemain d’épisodes caniculaires, en pleine période de vacances estivales, notre société se rend-elle compte à quel point elle a besoin d’anges gardiens individuels et collectifs, autour de ses citoyens les plus fragiles ?

Vieillir le mieux possible… relève de décisions à la fois personnelles mais aussi familiales, citoyennes, républicaines, nationales et locales.


Il s’agit de lutter autant contre la dénutrition que contre l’isolement social.

Il s’agit de développer les liens intergénérationnels (comme ces ados et ces plus âgés qui s’entraident en France et en Colombie), de soutenir les proches aidants face aux décisions difficiles (comme dans l’Eure cette semaine), de saluer la mobilisation des téléassisteurs, des services communaux qui étaient sur le pont cet été.

Croire que la technologie nous rendra immortel est une imposture, estime les auteurs de ça va pas la tête”. Sans pour autant mettre la pédale de frein sur la recherche fondamentale (contre la maladie d’Alzheimer).

Entre temps, chacun s’équipe, avec ce kit de cuisine pour à cuisiner cette semaine.

Difficile de vivre sans un ange gardien, sans une figure tutélaire qui veille sur nous sans nous surveiller (voir le nouveau guide pratique sur la tutelle, la curatelle cette semaine). Demandez aux orphelins d’aidants aux Etats-Unis.

Merci aux subtils anges gardiens !

Partager cet article

Sur le même sujet