Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Santé : zoom sur la fatigue visuelle

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 27/08/2018

0 commentaires
Elle toucherait 8 personnes sur dix*, à tout âge, et engendre des conséquences sur le quotidien : la fatigue visuelle, intimement liée à l’usage des écrans, peut pourtant être limitée.
Si elle concerne avant tout les personnes qui travaillent sur écran, la fatigue visuelle mérite d’être prise en considération et évaluée à tout âge, puisqu’elle entraîne des difficultés gênantes au quotidien.

Les signes de la fatigue visuelle :
  • Les yeux piques, brûlent ou tirent
  • Les yeux sont secs, avec une sensation de grains de sable
  • Des maux de têtes peuvent affecter l’avant du crâne, le front ou les tempes
  • La vision peut être affectée : elle devient trouble, floue ou se dédouble
  • La concentration devient difficile, la fatigue gagne
  • La mise au point est affectée la nuit, ce qui peut rendre la conduite dangereuse

Santé visuelle

Autant de troubles qui peuvent être évités en prenant quelques précautions.

D’abord, faire vérifier régulièrement sa vue pour être sûr d’avoir une correction adaptée.

Ensuite, privilégier un environnement tempéré, entre 21 et 23°C, avec une humidité comprise entre 40 et 60 %.


Si vous travaillez sur écran ou les utilisez de façon soutenue, faites des pauses régulières.

« Prenez 20 secondes, toutes les 20 mn pour lever les yeux de l’écran et regarder à au moins 20 pas, à droite et à gauche et, clignez 20 fois des yeux. Lorsque votre œil est baissé, la paupière le recouvre davantage et l’œil, en clignant plus souvent, est mieux irrigué », conseille l’Association nationale pour l’amélioration de la vue.

Et si les troubles persistent, une visite chez l’ophtalmologue s’impose : il prescrira peut-être des séances d’orthoptie.

* Selon les constats du Nikon Vision Tour 2018 au cours duquel 4273 personnes ont bénéficié d’un test de vue.

Partager cet article

Sur le même sujet