Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Connaissez-vous la magicothérapie ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/09/2018

0 commentaires
En Ehpad comme en établissements pour jeunes handicapé, la pratique de la magie donne de bons résultats, tant sur le plan moteur que cognitif.

Christophe Bellamy, scientifique de formation devenu magicien par passion, a fondé Magissoin avec sa compagne, Milena Riva, neuropsychologue.

Parce qu’elle fait appel à la mémoire, à la logique (il faut suivre un certain nombre d’étapes dans un ordre précis pour réaliser un tour correctement), parce qu’elle demande des manipulations d’objets, de la coordination, la magie s’avère en effet un excellent support de stimulation cognitive et motrice.

« Chaque tour que nous utilisons est analysé en conseil scientifique, ce qui permet aux intervenants de s’adapter à chaque personne, à ses capacités restantes, aux objectifs… », explique le magicien qui travaille notamment en unité Alzheimer.

Pour chaque personne, le magicien établit un objectif personnalisé avec les soignants rééducateurs, par exemple, faire travailler une main touchée par l’arthrose.

Il choisit ensuite le ou les tours adéquats qu’il lui enseigne, au cours d’ateliers hebdomadaires. Avec de bons résultats, d’autant que beaucoup de participants sont très motivés.

« Certains refont les tours après les ateliers, alors nous laissons du matériel et des fiches explicatives aux soignants pour qu’ils puissent les accompagner », explique Christophe Bellamy.

« Nous commençons toujours par réaliser le tour, puis nous leurs expliquons que nous allons leur apprendre ses secrets. La plupart des participants sont désireux d’apprendre, pour étonner les autres mais aussi s’étonner eux-mêmes. C’est très valorisant de se voir réussir. »

En savoir plus

Partager cet article

Sur le même sujet