Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Vieux debout et au volant

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/11/2018

0 commentaires

Parce que la société ne veut pas les voir.

Parce que l’âgisme individuel et collectif est bien ancré.

Parce que les EHPAD restent des lieux maudits.

Ils osent.

Le collectif Vieux debout” en Normandie a intronisé une ministre d’Etat (s’il vous plaît), chargée des personnes âgées : Madame Madeleine Lucchini, 93 ans, résidente en EHPAD.

Dans la Somme, les résidents ont pris la pose pour un calendrier Les Dieux de l’EHPAD”.

Plus de 250 structures ont organisé des conférences, ateliers, évènements pour les aidants familiaux pour la Journée nationale des aidants ce 6 octobre.

Les aidants justement semblent plus à même de savoir qu’ils ont des limites. Ils en seraient plus conscients que les aidantes. Ils seraient plus en capacité de recourir à des aides professionnelles, souligne Florence Leduc, Présidente de l’Association française des aidants (AFA). A lire cette semaine un guide pour préparer une aide à domicile pour accompagner une personne malade Alzheimer.

Aidants, aidantes, personnes fragilisées par l’âge, la maladie, chacun se prépare pour remplir (enfin) son DMP (dossier médical partagé), à vivre des vacances, des fêtes de fin d’année malgré tout. Malgré l’incontinence ici, malgré les acouphènes, là.

Et vive ces chiens d’assistance si réconfortants et si utiles pour les personnes malvoyantes comme malentendantes.

Ils sont nombreux comme Suzanne, la grand-mère du chroniqueur de France Inter, Frédéric Pommier, à vouloir vivre pleinement leurs cent ans.

Et au volant s’il vous plaît. Et oui, même à 100 ans.

A moins que les incapacités, les handicaps, les maladies ne les en empêchent.

Comme à n’importe quel âge !

Partager cet article

Sur le même sujet