Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Lycée professionnel : futurs aides à la personne

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 12/11/2018

0 commentaires

Savoir les former, les valoriser

Comment valoriser les filières de formation aux métiers de l’aide et du soin qui interviendront demain au domicile, en établissement ?
Les élèves de première et terminale de la section SPVL du lycée professionnel de Taverny sont montés sur scène ce 9 novembre lors de notre 11e colloque Agevillage/​Humanitude, à la Cité des Sciences à Paris pour témoigner de l’importance des formations à la relation d’aide.

Savoir regarder, parler, toucher

Ces élèves avaient reçu une initiation à la philosophie de l’Humanitude et à ses techniques de prendre soin qui professionnalisent les regards, les paroles, les touchers et la verticalité dans la relation d’aide.

Ces techniques sont nécessaires pour proposer une relation comprise, acceptée, équilibrée.

Elles apaisent les troubles de comportement pour les personnes atteintes de maladies neuro-évolutives, neuro-dégénératives, notamment.

Une dizaine de lycéens et leur professeur sont venus témoigner de l’intérêt de ces enseignements pour leur futur travail mais aussi pour leur vie de tous les jours, avec leurs proches, entre étudiants.

Les bac professionnels : SPVLASSP


Les titulaires du bac pro SPVL (service de proximité et vie locale) deviennent des intervenants de proximité, directement en contact avec les publics pour maintenir un lien social. Acteurs de la vie sociale, ils travaillent auprès d’enfants, adolescents, adultes, habitants d’un quartier, usagers d’un service public, clients d’un service commercial pour accompagner, animer ou aider.

Les titulaires du baccalauréat professionnel ASSP pour accompagnement, soins et services à la personne vont avoir les compétences nécessaires pour travailler auprès de familles, d’enfants, de personnes âgées ou de personnes handicapées.

Leur mission sera de les assister dans tous les gestes de la vie quotidienne et les aider à maintenir leur vie sociale. Ils seront amenés à collaborer avec les professionnels de santé, des travailleurs sociaux et des partenaires institutionnels.

Une option ASSP, en structure, prépare à exercer dans les établissements sanitaires, sociaux et médicosociaux, en prenant part aux différents soins. Il existe également une option à domicile”.


Partager cet article

Sur le même sujet