Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Journée mondiale du bénévolat

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 03/12/2018

0 commentaires

De l’utilité, de l’engagement, à tous les âges

Ce 5 décembre, à l’occasion de la journée mondiale du bénévolat, France Bénévolat veut mobiliser pour l’engagement individuel et collectif, pour une société inclusive quel que soit l’âge, le handicap. Elle s’est associé à Monalisa (Mobilisation contre l’isolement des personnes âgées).

En cette période socialement troublée, saluons ces initiatives concrètes, cette solidarité de proximité, de voisinage, à la veille des fêtes de fin d’année.

Les tensions s’exacerbent partout autour du pouvoir d’achat, des risques pour la planète et de cette transition démographique, de cette révolution de la longévité qui peine à s’affirmer politiquement.

Pourtant les Français arrivent à des âges de plus en plus avancés, avec les besoins en aides et en soins associés, et parfois des restes à payer, des restes à charge en maison de retraite exorbitants.

Cette réalité a encore du mal à s’anticiper. Les tabous ont la vie dure : autour de l’incontinence cette semaine, ou de l’adaptation de son logement (alors que l’Anah veut aider deux fois plus de ménages en 2019).

Les lieux d’accueil médicalisés ont du mal à changer d’image. Ils ont du mal à installer un processus de participation des habitants avec les conseils de la vie sociale (CVS) qu’il faut sans cesse outiller. Pourtant on pourrait aussi partir en vacances dans ces maisons de retraite adaptées !

Aider, s’engager, se sentir utile… et recevoir en retour des relations tissées, des regards échangés, des initiatives primées (autour des proches aidants cette semaine).

Tout bénévolat repose sur le volontariat, et non sur l’injonction d’aider, de devenir indispensable” insiste une nouvelle fois Florence Leduc, présidente de l’Association française des aidants.

Engagés volontaires, ces aidants auront leur journée nationale le 6 octobre prochain. A vous de choisir le thème de cette journée de sensibilisation, de mobilisation.

Plus que quelques jours d’ailleurs pour voter pour la concertation Grand Age et Autonomie” à laquelle Agevillage apporte sa pierre.

Un vote volontaire, engagé.

Partager cet article

Sur le même sujet