Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Participation : 68 CDCA installés en septembre 2018

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 17/12/2018

0 commentaires

conseils départementaux de la citoyenneté et de l’autonomie

Il y a tout juste deux ans, la Dordogne installait le premier CDCA de France. Ces conseils départementaux de la citoyenneté et de l’autonomie, créés par la loi d’adaptation de la société au vieillissement de décembre 2015, devaient assurer « la participation des personnes âgées et des personnes handicapées à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques de l’autonomie ». Qu’en est-il deux après ? Premier bilan.

Composés de deux formations (l’une pour les personnes âgées, l’autre pour les personnes handicapées), le CDCA sont compétents « en matière de prévention de la perte d’autonomie, d’accompagnement médico-social et d’accès aux soins et aux aides humaines ou techniques », mais aussi pour toutes les questions liées à l’accessibilité, au logement, à l’intégration sociale, au tourisme…


Ils sont composés de représentants des institutions et des usagers.

Selon un premier bilan publié par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), 68 départements sur 72 interrogés ont installé leur CDCA. Les quatre autres l’ont prévu pour janvier 2019.

Ils se sont réunis en moyenne deux fois au complet, et au moins une fois pour chaque formation.

Les CDCA ont principalement travaillé sur :

• le projet régional de santé (PRS) ;
• le schéma de l’autonomie ;
• le soutien aux proches aidants ;
• la prévention de la perte d’autonomie ;
• la vie à domicile.

La quasi-totalité des conseils (95,6 %) ont rendu au moins un avis au cours des 12 derniers mois, et 28 % ont rendu entre 4 et 8 avis. Mais le bilan ne dit pas s’ils ont été ou non pris en compte…

Lire le bilan
En savoir plus sur le rôle du CDCA

Partager cet article

Sur le même sujet