Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Aide à domicile : coup dur pour les particuliers employeurs ultra-marins

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/01/2019

0 commentaires

Le coût de l’aide à domicile va augmenter de 11 %, indique la Fepem

Coup dur pour les 60 000 particuliers employeurs ultramarins et leurs 40 000 salariés. La suppression des exonérations de charge en 2019 (dispositif Lodeom) va faire augmenter le coût de l’emploi d’un salarié à domicile de 11 %, alerte la Fepem.

La loi de financement de la sécurité sociale de 2019, adoptée le 3 décembre, entérine la suppression de dispositif Lodeom, une exonération de charges qui concernait l’ensemble des employeurs d’Outre-mer.

Lodeom est remplacé par d’autres mesures, mais au bénéfice des entreprises : les particuliers employeurs verront donc le coût de l’emploi augmenter de 11 %, selon la Fédération des particuliers employeurs de France (Fepem).

Une augmentation qui « menace gravement le travail déclaré », alerte la Fepem.

Rappelons que le travail non déclaré, ou travail dissimulé, est dangereux tant pour l’employeur que pour la personne aidée et l’employé.

Malgré tout fréquent dans le secteur des services à la personne, il est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende (article L3623 du Code du travail).

Partager cet article

Sur le même sujet