Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Santé : indispensable dépistage du glaucome

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 14/01/2019

0 commentaires

Près d’un million de personnes concernées en France

L’animatrice de France 5, Elizabeth Quin, vient de publier La nuit se lève, un livre autobiographique dans lequel elle revient sur le glaucome dont elle souffre. Un témoignage qui met en lumière la nécessité de se faire dépister.

Très répandu, le glaucome touche en France 2 % de la population de plus 40 ans, soit près d’un million de personnes en France.

Il est souvent dû à un excès de tension dans l’œil, qui provoque une détérioration progressive du nerf optique jusqu’à la cécité.

Maladie silencieuse, elle n’est souvent pas détectée dans ses premiers stades. Or s’il n’est pas possible de guérir, laser, chirurgie ou collyre peuvent ralentir l’évolution de la maladie.

D’où l’importance du dépistage annuel, dès 40 ans.

L’ophtalmologiste procède à des examens indolores : mesure de la pression intraoculaire, examen du fond de l’œil et de la papille optique, gonioscopie (examen de l’angle entre l’iris et la cornée et relevé du champ visuel).

A noter : le bus du glaucome, qui propose un dépistage gratuit itinérant, poursuit actuellement sa tournée en France.

Il sera à :

  • Millau du 15 au 16 janvier 2019,
  • Rodez du 17 au 18 janvier 2019,
  • Avignon du 12 au 14 février 2019,
  • Chambéry du 26 au 28 février 2019,
  • Lyon, Semaine mondiale du glaucome, du 11 au 15 mars 2019,
  • Dijon du 2 au 4 avril 2019,
  • Strasbourg du 16 au 17 avril 2019,
  • Metz du 18 au 19 avril 2019,
  • Amiens du 14 au 16 mai 2019,
  • Bordeaux du 21 au 23 mai 2019,
  • Pau le 28 mai 2019, en collaboration avec la Mairie de Pau,
  • Mont de Marsan du 4 au 5 juin
  • Dax du 6 au 7 juin
Plus d’information sur le site de l’association France Glaucome
Partager cet article

Sur le même sujet