Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

S'engager pour lutter contre l'isolement des personnes âgées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 04/02/2019

0 commentaires

Témoignage

Depuis 1946, les Petits frères des pauvres luttent contre l’isolement des personnes âgées. Un engagement à (re)découvrir à travers le témoignage du bénévole Jean-Frédéric Vernier, paru en janvier, mais aussi la toute nouvelle campagne de l’association, baptisée Le remède.

Auteur de théâtre et de fiction, Jean-Frédéric Vernier est aussi bénévole. Il donne de son temps pour accompagner, rompre l’isolement de personnes en fin de vie, mais aussi de détenus.

Dans son témoignage, Les yeux d’Arthur, il raconte sa rencontre et sa relation avec un homme âgé, malade d’un cancer et souffrant d’un handicap mental.

« Un vieil homme singulier » (page 22), avec lequel l’auteur noue une relation tout aussi singulière, pleine d’humour et de tendresse.

Au-delà de ce lien, l’ouvrage fait la lumière sur la posture que l’on adopte en tant que bénévole (page 33) et ses limites (page 44), les relations avec le monde extérieur, pas toujours bienveillant avec Arthur, même si certaines rencontres sont autant de moments de grâce, comme la vieille dame du bus (page 82) ou la jeune fille du café (page 93).

Un ouvrage éclairant, à mettre entre les mains de tous ceux qui envisagent ce type de bénévolat.

Bénévolat que les Petits frères des pauvres aimeraient voir se développer. La campagne Le remède, diffusée depuis le 1er février sur le réseau France Télévision, mais aussi sur les chaînes Histoire et Ushuaia TV, rappelle le rôle essentiel de ces bénévoles comme remède à l’isolement.

Puisque l’isolement nuit gravement à la santé, la campagne d’affichage associée reprend les codes des notices de médicament pour illustrer l’engagement et démontrer que la lutte contre l’isolement des personnes âgées est à la portée de tous.

Partager cet article

Sur le même sujet