Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les grands-parents, ces aidants oubliés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/02/2019

0 commentaires
Ce dimanche, toutes les mamies de France vont être célébrées lors de la traditionnel fête des grands-mères. L’occasion de revenir sur ces seniors qui s’occupent de leurs enfants, de leurs petits-enfants et même parfois, d’un parent en perte d’autonomie.

Des grands parents heureux mais très sollicités


Ils sont 15 millions de français à occuper le rôle de grand-parent et se déclarent heureux de l’être pour 95 % d’entre eux, d’après un récent sondage effectué par Notre temps. Pour autant la tâche n’est pas toujours aisée et la reconnaissance est parfois ingrate.

Au delà de l’apport éducatif, affectif et du soutien financier, les grands parents occupent une fonction fondamentale dans la société en s’occupant en moyenne 9 heures par semaines de leurs petits-enfants. Une garde” bien évidemment bénévole, qui permet un allègement non négligeable pour les parents, en coûts et en temps.

30% des aidants familiaux sont des grands-parents


Au-delà des petits enfants, l’allongement de l’espérance de vie amène de plus en plus souvent les grands-parents à aussi prendre soin d’un parent en perte d’autonomie. Au total, près d’un tiers des aidants familiaux sont des grands-parents qui se consacrent à un proche en situation de dépendance. Ces grands-parents, de plus en plus jeunes et actifs, jouent donc un rôle primordial à tous les étages de la famille et méritent bien d’être fêtés.


Annonce
Partager cet article

Sur le même sujet