Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Répit : un droit encore trop peu utilisé

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/03/2019

0 commentaires
Une étude du ministère de la Santé* montre que moins d’un département sur deux a accordé cette aide aux aidants en 2017.

La loi d’adaptation de la société au vieillissement de décembre 2015 a apporté de nombreux changements

dans l’accompagnement des personnes âgées en perte d’autonomie, notamment en revalorisant l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) à domicile.

En 2016, près de 46 % des plans d’aide ont ainsi été révisés.

Pour rappel, l’Apa s’accompagne d’un plan d’aide élaboré par le Conseil départemental après une visite chez la personne demandeuse. Ce plan contient principalement des heures d’aide à domicile, mais aussi l’achat d’aides techniques ou des travaux pour aménagement du logement.

La somme allouée au titre de l’Apa doit impérativement servir à financer ce plan d’aide.

Quand ce plan d’aide est saturé, c’est-à-dire qu’il a atteint son plafond maximum, une somme supplémentaire peut être débloquée : c’est le fameux droit au répit.

Cette somme, qui se monte à 506,71 euros maximum par an et par personne aidée, correspond à une semaine d’hébergement temporaire (tarif journalier moyen 65 euros), 15 jours en accueil de jour (tarif journalier moyen 30 euros) ou 25 heures supplémentaires d’aide à domicile.

Pour l’obtenir, il faut en faire la demande aux services du Conseil départemental, ce qui déclenchera une nouvelle visite à domicile.

L’équipe de professionnels, si elle accorde cette somme, proposera une solution de répit spécifique, que l’aidant devra utiliser.

Ce droit reste aujourd’hui très peu utilisé, puisque selon le ministère, seuls 49 % des départements (sur 57 répondants) avaient au moins un bénéficiaire qui avaient profité de ce droit.

En savoir plus sur le droit au répit pour les aidants
En savoir plus sur les solutions de répit

* Source : Deux ans d’application de la loi d’adaptation de la société au vieillissement — Résultats de l’enquête trimestrielle sur l’APA à domicile en 2016 – 2017, Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, ministère des Solidarités et de la Santé, mars 2019.

Partager cet article

Sur le même sujet