Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Relayage : les expérimentations démarrent

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 06/05/2019

0 commentaires

Permettre le répit de l’aidant

Le 26 avril dernier, un décret a été promulgué afin de permettre à certains établissements de mener une expérimentation de relayage (ou baluchonnage), leur permettant ainsi de proposer des suppléances complètes à domicile.






Concept importé du Québec, le relayage permet à un professionnel de remplacer un aidant au domicile d’une personne en perte d’autonomie. La personne aidée conserve ainsi un soutien en permanence et l’aidant peut lui profiter d’un peu de répit.

Actuellement, quelques structures proposent des offres qui s’apparentent au relayage en respectant la limitation d’heures imposée par le code du travail.

A partir du 10 mai 2019, le décret permettra une intervention permanente au domicile, sur une durée maximale de six jours.

Une trentaine de structures ont été invitées à mener cette expérimentation pendant trois ans.

Voici la liste des EHPAD, centres et accueils de jour qui pourront proposer des solutions de relayage :

Département des Côtes-d’Armor (22) :
  • EHPAD Les Tamaris

Département de la Dordogne (24) :
  • EHPAD Les chênes verts
  • EHPAD Les Trémolades
  • EHPAD La Dryade
  • EHPAD La retraite du Manoire
  • EHPAD La Juvénie
  • EHPAD Le petit Gardonne

Département du Finistère (29) :
  • EHPAD Saint Vincent Lannouchen
  • EHPAD Le manoir de Keraudren

Département de la Gironde (33) :
  • EHPAD Le Mont des Landes

Département des Landes (40) :
  • EHPAD institut Hélio Marin

Département du Maine-et-Loire (49) :
  • EHPAD Anne de Melun

Département de l’Orne (61) :
  • Le centre de jour pour personnes âgées de Flers

Département du Pas-de-Calais (62) :
  • L’accueil de jour « Le Triolet » de Liévain

Département de la Haute-Vienne (87) :
  • Le centre de jour pour personnes âgées de Limoges


Partager cet article

Sur le même sujet