Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le retour de la gastro

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/07/2019

0 commentaires

L’invité surprise des vacances

Habituée de l’hiver, la gastro-entérite s’invite cette année en plein été ! Comment l’éviter ? La repérer ? La soigner ? Voici quelques éléments de réponse pour vous aider à passer des vacances plus tranquilles. 



Le réseau Sentinelles a indiqué que le seuil épidémique de la gastro-entérite avait été dépassé pour la semaine du 8 au 14 juillet. Une tendance qui semble perdurer et dont la propagation peut être suivie sur la cartographie épidémiologique du réseau de veille sanitaire. 

Quels sont les symptômes ?



La gastro-entérite est une infection intestinale qui, après 24 à 72 heures d’incubation, se signale par une diarrhée aiguë. 


Diarrhée qui peut s’accompagner de :
- fièvre
- nausées
- vomissements
- douleurs abdominales


Si la gastro dure seulement 3 ou 4 jours et se guérit la plupart du temps sans traitement, elle peut néanmoins présenter des risques chez les personnes les plus fragiles, surtout en pleine période de canicule. 


En effet, la gastro-entérite s’accompagne de risques de déshydratation, qui peuvent constituer une vraie menace chez les personnes âgées. Il est donc recommandé d’augmenter significativement la consommation de liquides (eau, infusions, bouillons…) pendant la période infectieuse.


Il est aussi nécessaire d’adapter son alimentation en évitant les fibres végétales et les fruits frais.

Comment se prémunir ?



Ameli rappelle que le virus se transmet par : 
  • Un contact direct entre une personne et une autre déjà malade
  • Des aliments contaminés par une personne malade (pâtisseries, viande hachée, plats cuisinés, coquillages, produits laitiers non pasteurisés…) ou de l’eau souillée : on parle de toxi-infection alimentaire
  • Un contact avec des objets sur lesquels se sont déposées de fines particules de selles de personnes malades


Ainsi, pour limiter les risques de contraction du virus, il est conseillé de :
  • Se laver, plusieurs fois par jour, les mains au savon ou avec une lotion hydroalcoolique
  • De nettoyer régulièrement son environnement
  • De laver et cuire suffisamment les aliments 
Partager cet article

Sur le même sujet