Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Le Samu social se mobilise pour les sans-abris âgés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 29/07/2019

0 commentaires

En 2018, 18,2 % des personnes qui ont appelé le 115 avaient plus de 50 ans

Depuis 2017, le Samu social de Paris a mis en place une équipe dédiée aux personnes âgées à la rue, et lance actuellement une campagne d’appel aux dons.


En 2018, 18,2 % des personnes qui ont appelé le 115 avaient plus de 50 ans. Le Samu social a donc créé il y a deux ans l’équipe Interface, spécialisée dans l’accompagnement des seniors sans-abri.

Composée de deux coordinateurs sociaux et d’un médecin, elle a pour mission de favoriser l’accès de ces personnes aux solutions d’hébergement – résidences autonomie, Ehpad… — en faisant le lient entre les sans-abris âgés et les équipes de ces établissements.

Pour alerter sur la situation des seniors à la rue, le Samu social a tout d’abord monté en juin une opération sur le réseau social Instagram, en créant le profil de « Thierry du 75 », qui raconte en image la vie d’un retraité sans abri.

Voir cette publication sur Instagram

Les étoiles sont notre toit à tous #BelleEtoile #HuitièmeNuit

Une publication partagée par Thierry (@thierry_du_75) le 15 Juin 2019 à 8 :07 PDT


Aujourd’hui, le Samu social lance un appel aux dons pour financer ses actions en direction des plus âgés.

A noter : l’association Les petits frères des pauvres mène elle aussi des actions contre la précarité des plus âgés, notamment SDF, et dispose d’équipes spécialisées à Paris, Lyon, Marseille et en banlieue parisienne.

Solidarités de proximité


La mobilisation peut aussi passer par l’engagement dans des actions de solidarité de proximité. Différentes pistes :

  • Intégrer une équipe citoyenne Monalisa (mobilisation nationale contre l’isolement des âgés), et lutter contre l’isolement des personnes âgées à travers des activités qu’elle a elle-même choisie de faire ;
  • Rejoindre la communauté Entourage, composée de voisins, de commerçants, d’associations et de personnes SDF elles-mêmes, dont le but est de créer du lien social ;
  • A titre individuel, s’adresser à ces personnes âgées, sans abri, pour connaître leurs besoins éventuels mais aussi leur prouver qu’elles sont « encore parlables ».
Partager cet article