Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Mobilité : solutions de proximité en milieu rural

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 29/07/2019

0 commentaires

Sortir, bouger, visiter

Pas le permis, pas de voiture, plus de bus, d’amis, de proches pour conduire les personnes âgées en demande faire leurs courses, aller chez leur médecin… Aussi des solutions en proximité émergent-elles sur les territoires, notamment en milieu rural.

Transports à la demande (TAD)

Un bus ou un tramway qui s’arrête sur réservation ? C’est la promesse du réseau Transdev Grand Est. On y découvre Nav’Aide pour la communauté de commune de Thann/​Cernay, ComCom Bus pour les communes du Pays de Rhin Brisach ou un Taxi Pour Tous en Pays de Niederbronn-les-Bains. Un système de réservation centralise les demandes.

Renseignez-vous auprès de votre département sur les pistes de transports adaptés, de transports à la demande que ses communes ou communautés de communes proposent à des tarifs très accessibles (ex. 2 euros dans l’Allier).

Découvrir aussi les services de transport labellisés Handeo pour les personnes en situation de handicap.

Taxis amateurs

A côté des solutions de transports solidaires avec des chauffeurs bénévoles, une idée a été évoquée lors des Assises de la mobilité fin 2018. L’idée serait de permettre aux collectivités territoriales d’autoriser le transport de personnes effectué à titre onéreux par des conducteurs non professionnels. Reste à poser le cadre pour éviter la concurrence déloyale, avec des taxis amateurs au casier judiciaire vierge et l’activité qui devra être d’appoint.

Des start up promeuvent le covoiturage solidaire

Elles s’appellent atchoum​.eu ou epouce​.fr. Des jeunes pousses (start up) lancent des applications et centrale d’appels destinées aux collectivités locales qui souhaitent proposer ces services à leurs concitoyens.

Ils cherchent à mettre en relation les demandeurs de transports (personnes sans véhicule, sans permis) avec un conducteur amateur, de proximité. Ce dernier est dédommagé par le passager à hauteur de 0,20 à 0,35TTC du km pour Atchoum ou les frais sont partagés entre co-voitureurs pour epouce.

Partager cet article

Sur le même sujet