Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les Ehpad pas si mal aimés

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/09/2019

0 commentaires

Une enquête place l’EHPAD comme le lieu de vie le plus adapté à une perte d’autonomie

Le Cercle Vulnérabilités et Société, groupe de réflexion créé par des entreprises et des associations, a récemment dévoilé les résultats d’une enquête portant sur le choix du lieu de vie et de prise en charge de la perte d’autonomie. Des résultats qui démontrent que l’EHPAD demeure une solution privilégiée.



Cette enquête, réalisée en partenariat avec Adef Résidences, AG2R LA MONDIALE, Korian et la Fondation Partage et Vie, a été entreprise auprès de 851 personnes accompagnant un proche en perte d’autonomie et résidant en EHPAD, en résidence autonomie ou à domicile.

Son ambition est de mieux comprendre les attentes afin de penser des modèles d’accompagnement adaptés. 

En ce sens, l’enquête Quels lieux de vie et de prise en charge de la perte d’autonomie pour demain ?” a demandé aux répondants de se projeter, et d’imaginer la solution qui serait la plus appropriée s’ils devenaient dépendants. 

Et c’est l’EHPAD qui apparaît comme étant la solution la plus adaptée, sollicitée par près de 32 % des personnes interrogées, loin devant les résidences seniors (résidences autonomie, résidences services seniors…) citées par 20,6 % des répondants. 

Le domicile actuel, accompagné d’une surveillance médicale personnalisée 24/24, n’arrive qu’en 3e position avec 17,7 %.


L’EHPAD : l’option sécuritaire


Un choix de l’EHPAD qui se justifie par les qualités attendues par les personnes interrogées sur un lieu de vie qui prendrait en charge la perte d’autonomie.

Les principales qualités invoquées étant la sécurité, la disponibilité des professionnels et la facilité d’accès et de visite.

L’EHPAD est donc la solution plébiscitée et ce, malgré son coût, très largement mis en avant dans cette étude, comme étant le frein principal pour choisir ce type d’établissement.

Néanmoins, en pleine période d’EHPAD bashing, cette enquête tend à montrer que le regard porté sur les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes est loin d’être aussi négatif. 
Partager cet article

Sur le même sujet