Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Alzheimer : des initiatives pour aider les malades et leurs proches

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/09/2019

0 commentaires

Remise des prix de la Fondation Médéric Alzheimer, Fondation de France et Harmonie Mutuelle


En amont de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, la fondation Médéric Alzheimer, la Fondation de France mais aussi Harmonie Mutuelle ont mis à l’honneur des initiatives et projets innovants imaginés pour combattre la maladie ou accompagner ceux qui en souffrent. 



Respecter le choix du malade


Harmonie Mutuelle et la Fondation de l’Avenir ont remis conjointement le 10e « Prix Harmonie Mutuelle Alzheimer » au Dr Thomas Tannou.

Le docteur du CHU de Besançon a été mis à l’honneur pour son étude princeps IMAGISON, qui a pour objectif de déterminer les capacités d’un patient atteint par la maladie à décider de lui-même de son lieu de vie. 

L’étude IMAGISON sera menée auprès 58 patients sur une durée de 18 mois et a vocation à redonner le choix du maintien à domicile au principal concerné. 


Un premier prix partagé 


Associée à la Fondation de France, la Fondation Médéric Alzheimer a quant à elle annoncé les lauréats du prix Alzheimer : pour une société inclusive et solidaire”. 

Les organisateurs n’ont pu départager la volonté de prévenir l’isolement social de l’association Anim’ADOM qui propose des animations personnalisées de réhabilitation psycho-sociale à domicile et la bande dessinée de Paco Roca.

Celle-ci, proposée aux collégiens par la bibliothèque de Mons-en-Barœul, a pour vocation de sensibiliser les plus jeunes aux troubles cognitifs. 

Les deux lauréats ex-aequo remportent la somme de 10 000 euros chacun pour récompenser leur engagement.


L’accompagnonage des jeunes malades


Le deuxième prix revient à l’association iséroise Ama Diem qui propose des dispositifs d’accompagnement aux jeunes malades. L’objectif de cet accompagnonage” est de soutenir et d’aider au quotidien les personnes atteintes de troubles cognitifs qui ont moins de 60 ans.


La culture pour tous


Enfin le troisième prix Alzheimer : pour une société inclusive et solidaire” a été décerné à la Ville de Nice. La capitale des Alpes-Maritimes propose aux personnes âgées atteintes de troubles cognitifs ainsi qu’à leurs aidants proches des visites culturelles dans les musées et galeries, ainsi que l’accès à des spectacles musicaux du Conservatoire ou de l’Opéra de Nice. 
Partager cet article