Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Label Humanitude à la Villa Saint-Nicolas au Havre

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 23/09/2019

0 commentaires

Rassurer, inspirer

Le 24eme label Humanitude, 1er label de bientraitance des Ehpad a été remis ce 20 septembre à la Villa Saint-Nicolas du Havre (groupe Odyssenior) en présence de la députée Agnès Firmin Le Bodo, de Valérie Egloff, élue du Havre et présidente du gérontopôle, et de Rosette Marescotti, co-auteure de l’Humanitude. Un label qui rassure et inspire les résidents, les familles, les professionnels, les élus… qui se sont engagés à le faire connaître dans la future loi Grand Age-Autonomie.



Le label Humanitude = un guide de bientraitance


Les professionnels des Ehpad veulent être fiers de leur prendre soin. Tout l’enjeu est comment garantir la bientraitance ?”, explique Jean-Charles Dupuis, directeur général du groupe Odyssenior.

Nous avons suivi le référentiel du label Humanitude pour évaluer nos pratiques. autour des 5 principes éthiques, repères :

- Zéro soins de force sans abandon de soin : vers zéro contention, des reports de soin traçés, une cohérence dans le prendre soin
- Respect de la singularité, l’intimité : respect du domicile, des rythmes de vie, du sommeil, des choix, des goûts
- Vivre et mourir debout : 20 minutes de verticalité sur 24 heures pour éviter de devenir grabataire
- Ouverture sur l’extérieur : sorties, accueils des proches, des bénévoles, des écoles, des artistes (musiciens, photographe)
- Lieu de vie — lieu d’envie : projets d’accompagnement personnalisé des envies, aussi ténues soient-elles, ambiance sensorielle chaleureuse avec la cuisine ambulante…

Ici le boss c’est moi !





















Les photographies de David Morganti exposées dans la Villa Saint-Nicolas témoignent de la qualité du prendre soin et de la personnalisation recherchée dans la maison.

Les évaluations régulières de la démarche label Humanitude structurent notre démarche qualité”, explique Jean-Charles Dupuis.

Et les techniques Humanitude outillent concrètement les professionnels qui vont à la rencontre de personnes fragilisées, avec plusieurs pathologies complexes qui peuvent épuiser si on ne sait pas les accompagner.

Or ici, le boss, c’est le résident” : de la direction aux soignants, chacun va ajuster son prendre soin pour respecter ses choix, ses rythmes.

Faire connaîre cette qualité

Le label Humanitude est vécu comme une superbe reconnaissance de la qualité proposée, de la qualité de vie au travail 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, dans tous les services.

Répondre au millier de critères du label demande plusieurs années de travail pour diffuser la culture de bientraitance avec les principes comme repères.

L’établissement a formé les différentes équipes de soin, de vie sociale, de restauration aux techniques de l’Humanitude (professionnalisation du lien, des regards, paroles, touchers, verticalité…).

Chaque année, il a produit une auto-évaluation qui a été vérifiée sur site, pendant deux jours, par les experts de l’association Asshumevie qui a créé et délivre le label Humanitude.

Aux équipes maintenant, aux familles, aux élus de diffuser cette labellisation pour rassurer et inspirer quand le grand âge et les fragilités arrivent.

En savoir plus sur le label 

Partager cet article

Sur le même sujet