Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Grands-parents un jour, grands-parents toujours

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/09/2019

0 commentaires

Comment garder le lien après l’entrée en établissement ?

Ils sont 15 millions en France, et jouent un rôle considérable : points de repère, soutien affectif, nounous bénévoles, les grands-parents occupent une place particulière dans la vie des enfants.

Et ce rôle ne s’arrête pas à l’entrée en résidence pour personne âgée : il y a mille et une façons de préserver ce lien même lorsqu’on ne vit plus chez soi.

Pour les grands-parents qui vivent loin de leurs petits-enfants, les nouvelles technologies se plient en quatre.

Applications dédiées, tablettes, télés connectées… Les propositions sont aujourd’hui nombreuses, et s’adaptent à tous les grands-parents, même les moins technophiles.

Si petits-enfants et grands-parents vivent à proximité les uns des autres, le lieu de vie collectif ne doit pas faire peur. C’est le nouveau domicile des grands-parents, et doit être à ce titre aussi ouvert que l’ancien.

Pour faciliter le maintien de cette relation si particulière, une enseigne de résidences pour seniors vient de lancer la démarche Grands-parents & résidents.

Les 25 établissements du groupe proposent un programme d’ateliers axés sur la transmission, un espace enfants dans la bibliothèque, des conférences pour tous les âges…

Ailleurs, de nombreux établissements pour seniors ont une vraie politique de rencontres intergénérationnelles. Et si rien n’est formalisé, n’hésitez pas à faire part de vos suggestions à la direction ou aux élus du conseil de la vie sociale dans les Ehpad.

A titre individuel, il est aussi toujours possible de partager un repas en famille, même dans un établissement pour personnes âgées. Certains disposent même d’une salle à manger dédiée, pour des moments conviviaux et intimes, comme à Beaucourt, dans le Territoire de Belfort.

Partager cet article

Sur le même sujet