Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Aidants : se ménager un espace de répit à la maison

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/12/2019

0 commentaires

Pouvoir se recentrer sur soi

Quand on partage le quotidien d’une personne malade, désorientée, il est essentiel de se ménager des temps pour soi. S’il existe différentes solutions de répit qui aident à souffler un peu, il est aussi possible de se créer un espace personnel, privé au cœur de son logement.

Une chambre, un bureau, ou une autre pièce pour ceux qui disposent d’un grand espace : peu importe, du moment que ce lieu permette à l’aidant de se retrouver. Quand la personne aidée dort, quand elle est à l’accueil de jour, quand l’aide à domicile est là… l’idée étant de pouvoir se recentrer sur soi.

Si ce lieu n’a pas de porte, un rideau ou un paravent peut suffire à l’isoler.

Une chambre à soi


Il a pour but de créer un espace-temps où ce sont les envies de l’aidant qui comptent, qu’il s’agisse de lire, d’écouter de la musique, de peindre ou de créer… Il faudra donc l’aménager pour que ces envies puissent se réaliser, avec un fauteuil confortable pour lire, un ordinateur, une boîte à couture… bref, le matériel idoine, à portée de main.

Pour pouvoir se ressourcer dans ce lieu, l’aidant doit pouvoir s’y sentir bien, en sécurité.

Cet espace de répit doit être réservé à l’aidant : tous les autres habitants ou visiteurs de la maison, qu’il s’agisse de professionnels, d’amis ou de membres de la famille doivent le comprendre comme tel.

Une manière de se ménager au fil de son parcours d’aidant.

A lire aussi
Les solutions de répit pour les aidants

Partager cet article

Sur le même sujet