Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Undone, un film pour sensibiliser à la maladie d'Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 06/01/2020

0 commentaires

De jeunes réalisateurs portent un regard nouveau sur la maladie

L’art peut-il permettre d’aider à sensibiliser à la maladie ? C’est en tout cas le challenge relevé brillamment par des étudiants en animation qui ont réalisé un court-métrage intelligent et subtil sur la maladie d’Alzheimer.


La sensibilisation à Alzheimer fait son chemin et de plus en plus d’artistes s’emparent du sujet pour faire évoluer la perception de cette maladie qui touchera plus de 80 millions de personnes dans le monde en 2050 selon l’OMS.

Dans cette optique et pour toucher un public plus large, les élèves sud-africains de The Animation School ont tenté d’illustrer les troubles cognitifs liés à la maladie et ainsi rendre compte de ce que ressentent les personnes atteintes d’Alzheimer.

Le résultat de leur travail est un court métrage d’animation aussi inventif que touchant intitulé Undone.


Révéler les mystères de la maladie


Le film parcourt les méandres de la mémoire d’une femme âgée qui pense revoir ses proches et vit continuellement le délitement de ses souvenirs. 

Une mémoire qui s’échappe, joue des tours, symbolisée par des personnages imaginés en laine qui se désunissent peu à peu tandis que cette vieille dame, malade, tente de les raccommoder.

Une lutte perpétuelle contre son propre cerveau et ses failles où des aiguilles à tricoter constituent les seules armes contre l’oubli.

Vision poétique d’une mémoire qui s’efface peu à peu, d’une lutte constante contre des troubles peu tangibles et nuisibles. 

Undone est un film émouvant mais aussi particulièrement original, qui offre une perception vision métaphorique et sensible de la maladie d’Alzheimer.

Partager cet article

Sur le même sujet