Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comment préserver son dos quand on aide un proche ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/03/2020

0 commentaires

Conseils pour les aidants

Quand on aide un proche en perte d’autonomie, le dos peut être mis à rude épreuve. Comment accomplir les gestes nécessaires en toute sécurité pour soi comme pour la personne aidée ? Conseils quand on ne peut éviter de porter.

Adopter la bonne position

Pour bien porter, écartez vos pieds de la largeur de vos épaules, avec l’un des deux pieds avancé d’environ un demi-pas par rapport à l’autre. Et bien sûr, utilisez vos jambes et pas votre dos pour porter.

Toujours expliquer ce qui va se passer

Pour ne pas prendre votre proche au dépourvu, lui permettre de vous aider en accompagnant le mouvement et ainsi favoriser son autonomie en mobilisant ses ressources, expliquez-lui ce que vous allez faire.

Vous pouvez aussi compter 1, 2, 3 avec lui avant de commencer, puis expliquer chaque geste, un par un.

Et avant de démarrer, commencez par entrer en relation par le regard.

Savoir lever son proche


Placez-vous le plus près possible de votre proche. Pliez les genoux en essayant de bien répartir le poids sur vos deux jambes, et contractez les muscles du ventre et du dos.

En soutenant votre proche avec les bras, utilisez vos jambes pour le soulever.

Savoir faire pivoter son proche


Un geste indispensable pour aider quelqu’un à passer de son lit à un fauteuil. Une fois votre proche en position assise, soutenez-le avec vos bras et tournez-le jusqu’au fauteuil en faisant pivoter votre pied : ce n’est pas votre corps qui doit tourner.

Utiliser des accessoires (aides techniques)

Si ces mouvements sont trop difficiles à accomplir, certains accessoires peuvent vous aider, comme les disques de transfert, très utiles pour faire pivoter quelqu’un sans effort, les échelles de corde ou les lève-personnes, qui servent à aider quelqu’un à se lever du lit.

En savoir plus sur ces accessoires, disponibles en magasins spécialisés.


Il est également possible de choisir du mobilier adapté, spécialement conçu pour aider les personnes à se lever ou pour faciliter les déplacements.



Ce contenu est sponsorisé par Evidences Mobiliers


Ne pas hésiter à se former

Pour savoir s’il existe des ateliers ou des formations pour les aidants près de chez vous, n’hésitez pas à consulter le Clic (point infos seniors) le plus proche.

Vous pouvez aussi opter pour une formation en ligne : de nombreux tutoriels vidéo sont à votre disposition, et notamment ceux de la Compagnie des aidants, centrés sur les gestes et postures à adopter pour aider sans se faire mal.

Prendre soin de soi


Aider physiquement un proche nécessite de préserver sa propre santé, en prenant soin de son sommeil et de son alimentation notamment.

Mais aussi de rester raisonnable et de ne pas entreprendre de porter une personne trop lourde seul.

En cas de douleur, de blessure, la consultation est indispensable.


Partager cet article

Sur le même sujet