Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Coronavirus : quelles seraient les conséquences d'un passage au stade 3 ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 09/03/2020

0 commentaires

Limiter les visites, rester vigilant et calme

Alors que le cap des 1000 personnes testées positives au coronavirus (Covid-19) a été franchi ce week end (1126 cas en France ce dimanche et 19 décès), Olivier Véran s’est exprimé pour confirmer le maintien du stade 2 et dévoiler de nouvelles mesures de protection. Pour autant le passage au stade 3 semble se rapprocher de plus en plus. Quelles mesures seraient prises dans cette éventualité ? 


Vendredi dernier Emmanuel Macron se rendait dans un Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) du 13e arrondissement de Paris et invitait les familles à limiter au maximum les visites” puis a affirmé que la priorité de la nation était désormais de protéger nos aînés”.

Dans cette perspective et compte tenu de la progression rapide de l’épidémie, le passage au stade 3 semble se rapprocher. Un passage inéluctable” selon Jérôme Salomon, numéro 2 du ministère de la Santé qui précise cependant qu’ il n’y a pas de changement profond entre le stade 2 et le 3, c’est une transformation progressive”.

À l’issue du conseil de Défense de ce dimanche, le ministre de la Santé, Olivier Véran a indiqué que la France demeurait pour le moment au stade 2 expliquant que l’épidémie n’a pas, à ce stade, touché tout le pays”.

Un stade 2 renforcé, puisque le ministre de la Santé a annoncé l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes, exception faite aux événement jugés utiles à la nation”. Jusqu’à présent, seuls les rassemblement de plus de 5000 personnes étaient interdits. 

Par ailleurs, dans l’optique de freiner la propagation du virus, Olivier Véran a souhaité encourager la télémédecine : j’ai décidé de lever l’obligation de passer par son médecin traitant, avant la réalisation d’une consultation à distance”.


Le stade 3 se profile


Cette volonté de rester au stade 2 s’explique par l’objectif de tenter d’enrayer la propagation alors que le stade 3 aura pour mission d’en atténuer les conséquences. 

Dans cette perspective, si le virus est trop installé sur le territoire pour pouvoir être endigué, le passage au stade 3 insinuerait des décisions plus lourdes pour le quotidien” selon Edouard Philippe.

Des mesures inspirées du plan de pandémie grippale élaboré en 2011 suite à l’épidémie de grippe A. 

Dans ce plan, le stade 3 prévoit notamment :
  • la fermeture des crèches, des établissements d’enseignements et de formation
  • d’inciter du public à utiliser les moyens de transports individuels plutôt que collectifs
  • la mise en oeuvre des mesures de distance de protection sanitaire (télétravail, téléconférences…)
  • le recours au bénévolat et aux associations
  • la mise en place du chômage partiel
  • l’approvisionnement alimentaire et des produits de première nécessité

Des mesures qui ne seront pas automatiquement amorcées mais qui deviendront des options en cas de passage au stade 3

En cas de circulation étendue du virus, l’une des priorité sera de protéger les plus fragiles, en renforçant les mesures de protection pour les personnes âgées.

Un guide publié par le gouvernement pour les établissements de santé, les médecins de ville et les établissements médico-sociaux rappelle que ce troisième niveau de réponse visera aussi à mobiliser en complément des établissements de santé les professionnels de santé libéraux, les services de soins à domicile et potentiellement les services d’aide à domicile. Il visera aussi à renforcer les établissements médico-sociaux pour assurer la prise en charge de ces personnes fragiles”.

En attendant un passage au stade 3, il convient, si possible, de privilégier les solutions à distance pour rester en contact avec un proche fragile, ou alors de prendre les précautions nécessaires avant toute visite. 

Partager cet article

Sur le même sujet