Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Une semaine pour sensibiliser aux dangers du glaucome

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 09/03/2020

0 commentaires

Actions de sensibilisation et dépistages à l’occasion de la Semaine mondiale du glaucome

Du 9 au 15 mars, la Semaine mondiale du glaucome a pour objectif de sensibiliser à cette pathologie oculaire grave qui touche plus d’un million de personnes en France. 


Selon l’Association France glaucome (AFG), le glaucome correspond à une destruction multifactorielle du nerf optique qui entraîne une perte progressive de la vision.

Dans un premier temps, le déficit est compensé par l’autre oeil, rendant imperceptible la dégradation et retardant le diagnostic du glaucome.

Cette semaine est donc l’occasion de sensibiliser les Français au dépistage du glaucome. 

A cette occasion, l’Union nationale des aveugles et déficients visuels (Unadev), la Société française du glaucome (SFG), l’Association France glaucome (AFG) et l’entreprise de technologie médicale Glaukos se mobilisent pour faire campagne sur les réseaux sociaux et organiser des actions de prévention, de sensibilisation et des dépistages en région.

Très impliqué dans cette démarche, l’Unadev propose notamment du 10 au 12 mars des dépistages gratuits place Rihour à Lille. 

Des dépistages qui se déroulent dans le bus du glaucome de l’association et qui sont recommandés pour les personnes de plus de 40 ans, période où la maladie se déclare généralement. 


Une BD pour comprendre le glaucome


Dans le cadre de ces trois jours à Lille, la bande dessinée Le Crépuscule des yeux, publiée avec le soutien de l’Unadev aux Editions Narratives, sera aussi présentée.


Cette BD pédagogique met en scène le quotidien d’Héloïse lorsqu’elle découvre qu’elle souffre d’un glaucome.

Entre l’acceptation progressive de la pathologie et la compréhension plus médicale, la BD invite à mieux comprendre le glaucome et incite au dépistage précoce. 

Le Crépuscule des yeux sera distribuée gratuitement tout au long de ces trois jours à Lille puis sera envoyée à tous les ophtalmologues afin qu’ils puissent en faire bénéficier leurs patients. 
Partager cet article

Sur le même sujet