Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Covid-19 : donner de son temps aux plus fragiles

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 30/03/2020

0 commentaires

Comment aider les plus vulnérables dans sa commune ou son village ?

Alors que nous entamons une troisième semaine de confinement, les actes de solidarité envers les personnes âgées isolées deviennent encore plus urgentes. Cependant il n’est pas toujours aisé de savoir vers qui se tourner. Voici un petit panorama des initiatives locales qui peuvent rendre service aux plus fragiles.


Vendredi dernier, lors d’un point presse téléphonique, la présidente de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) Marie-Anne Montchamp appelait à libérer les énergies” et souligne que chacun a les moyens d’agir”.


Aider les associations


Afin d’aider les Français dans cette voie, l’association Monalisa a mis en place la plateforme équipe citoyenne” pour lutter contre l’isolement social des personnes âgées. 

La plateforme interactive de Monalisa vocation à faciliter l’engagement bénévole dans son quartier ou son village en géolocalisant les grands réseaux associatifs, les petites collectivités, les groupes d’habitants bénévoles et de jeunes volontaires en service civique situés près de chez vous. 

De son côté la Croix-Rouge française a créé Croix-Rouge chez vous”, dispositif de conciergerie solidaire pour permettre aux personnes isolées vulnérables de bénéficier d’une écoute téléphonique et de la possibilité de commander des produits de première nécessité.

Ainsi nourriture ou médicaments peuvent être livrées à son domicile par des bénévoles de l’association.

Pour soutenir cette action il est possible de devenir bénévole à la Croix-Rouge ou de faire un don.

Par ailleurs, toujours dans l’idée de lutter contre l’isolement social des personnes fragiles, l’association propose aussi des outils pour inciter à l’entraide entre voisins.

Créer des conversations d’entraide, partager sa connexion wi-fi, mutualiser les courses, cuisiner pour son voisin… Des actions simples à mettre en œuvre, dans le respect des consignes sanitaires, qui permettent de recréer du lien social.


La mairie, source d’initiatives citoyennes


Une autre solution pour aider les plus fragiles dans sa ville ou son village consiste à se tourner vers sa mairie. 

En cette période d’épidémie et de confinement, la mairie joue un rôle central dans l’organisation de l’entraide en recensant les initiatives locales et en mettant en relation les personnes qui souhaitent s’engager avec les structures en place. 

A Montreuil (93) par exemple, la Ville a choisi de centraliser les demande de bénévoles pour appuyer les agents du service public dans le recensement et le suivi des personnes vulnérables.
Les Volontaires de Montreuil peuvent ainsi effectuer des permanences téléphoniques, réaliser des actions de solidarité à destination des plus fragiles, relayer les informations essentielles…

Enfin, à plus grande échelle, le gouvernement a mis en ligne une plateforme nationale. Cette réserve civique accueille les bénévoles et les met en relation avec des structures publiques ou des associations pour mener des actions de solidarité.
Partager cet article

Sur le même sujet