Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Covid-19 : comment confectionner un masque maison efficace ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 14/04/2020

0 commentaires

Sélection de tutos, de conseils de réalisation et d’entretien

Emmanuel Macron l’a annoncé hier soir : la sortie progressive du confinement, à compter du 11 mai, se fera notamment grâce au port de masques « grand public ». Mais sans attendre le mois prochain, porter un masque, a minima lors des sorties, reste indispensable pour freiner la propagation du coronavirus. Y compris s’il s’agit de masques faits maison.

Porter un masque sert avant tout à protéger les autres, en limitant l’émission des fameuses gouttelettes qui peuvent contenir le virus, que le porteur soit symptomatique ou non.

Mais en limitant les contacts mains-visage, en filtrant une partie des particules, il sert aussi à se protéger soi-même, à condition d’être bien porté et bien entretenu (passage en machine à 60°C minimum après chaque usage, sur cycle coton).



S’ils sont certes moins efficaces que les masques jetables types masques chirurgicaux ou FFP2, les masques maison, en tissu, restent une bonne option. La rédaction en a sélectionné trois modèles, partagés par des professionnels de santé.

Le masque du CHU de Grenoble

Ce patron, partagé à l’origine par le centre hospitalier de Grenoble, doit être cousu (compter une petite heure à la machine et deux à trois heures à la main).

Il compte deux épaisseurs de tissu (coton idéalement) avec une couche de tissu aux propriétés filtrantes à l’intérieur. Il peut s’agir de feutrine, ou d’une lingette dépoussiérante jetable.

Les filtres à café et les filtres aspirateur ne sont en revanche pas conseillés par l’Afnor.

Télécharger le patron et les explications pas à pas

Le masque sans couture


Partagée par l’Académie nationale de médecine, cette vidéo montre comment confectionner un masque en tissu sans couture. Un tutoriel réalisé par le Pr Daniel Garin, ancien chef du département de virologie du Centre de recherche du Service de santé des armées.

Il suffit de disposer d’une agrafeuse, de papier essuie-tout (ou de serviettes en papier) et d’élastiques.


Le masque Afnor

L’association française de normalisation a quant à elle validé un modèle de masque en tissu à plis, sur le modèle des masques chirurgicaux classiques.

Ils sont notamment utilisés par le CHU de Lille.


Télécharger le modèle de masque Afnor

Plus de tutoriels et d’explications sur stop​-postillons​.fr

Partager cet article

Sur le même sujet