Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Prendre soin de sa mémoire chez soi

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 04/05/2020

0 commentaires

Services et exercices pour permettre aux malades d’Alzheimer de continuer à stimuler leur mémoire

Confinés depuis huit semaines, les Français les plus fragiles sont confrontés au risque de voir leur santé se dégrader. S’il est important de continuer à faire de l’exercice, même chez soi, il est aussi nécessaire de ne pas négliger sa mémoire, surtout si l’on est atteint de troubles cognitifs. 


Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent être particulièrement affectées par ces longues semaines de confinement. 

Pour faire face aux difficultés psychologiques rencontrées et afin de soutenir les aidants, le Centre mémoire ressources recherche maladie d’Alzheimer (CMRR) des hôpitaux universitaires de Marseille (AP-HM) a mis en place depuis le 3 avril une plateforme téléphonique. 

Ce dispositif, joignable du lundi au vendredi de 9 heures à 16 heures, offre la possibilité d’être mis en relation avec une équipe de psychologues spécialisés et de médecins de l’AP-HM.

Cette plateforme restera ouverte pendant tout le mois de mai et permet de faire des consultations mémoire par téléphone ou d’obtenir un avis en relation avec la maladie.

Numéro de la plateforme de l’AP-HM : 04 91 38 89 60

En dehors de ces horaires, les bénévoles de Allo Alzheimer restent à l’écoute des patients et des aidants de 15h à 18h tous les jours pairs, y compris le week-end.

Numéro de Allo Alzheimer : 0970 818 806


Faire travailler sa mémoire


Depuis fin mars, l’association Ages et Vie invite les personnes fragilisées par l’âge ou la maladie à stimuler leur mémoire depuis chez elles. 

Chaque semaine, l’association propose un livret d’activités composés d’exercices, de recettes, d’informations pour aider les plus fragiles à s’exercer chez soi et à mieux vivre cette période de confinement. 


Soutenir les aidants


Dans ce contexte si particulier et pour soutenir les personnes confinées avec un proche atteint de troubles cognitifs, l’association France Alzheimer propose quelques conseils afin d’organiser au mieux ses journées.

L’association rappelle qu’il est important de recréer une routine afin d’offrir un environnement sécurisant et stable”.

Pour ce faire France Alzheimer soumet quelques idées d’activités qui permettant de rester actif et de continuer à stimuler les fonctions cognitives : 
  • Proposer des jeux de plateaux ou des activités récréatives adaptées
  • Engager une discussion à partir d’objets ayant une charge émotionnelle positive
  • Prendre soin des plantes ou de vos animaux de compagnie
  • Écouter de la musique, chanter, danser
  • Impliquer son proche dans les tâches ménagères
  • Profiter de l’air frais et du soleil en respectant les limitations imposées par le confinement
Partager cet article