Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Solitude : rester vigilant malgré le déconfinement

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 25/05/2020

0 commentaires

Associations et collectivités restent mobilisées

Alors que la France entame sa troisième semaine de déconfinement, le risque d’isolement pour les plus âgés n’a pas disparu. Rupture de liens sociaux durant le confinement, peur face à une pandémie qui perdure : il est essentiel de rester vigilant.


Fragiles face au coronavirus, les seniors sont nombreux à limiter leurs sorties, leurs relations sociales malgré la levée du confinement.

D’autant que près des 4 millions des personnes âgées de 65 ans et plus habitent seules (soit une personne sur trois, et près d’une personne sur deux à partir de 80 ans), et que 804 000 d’entre elles vivent loin de leur famille.

Dans les grandes villes, mais aussi les zones rurales, le risque de se retrouver seul est accru.

« La période de déconfinement est un défi en soi », soulignent les Petits Frères des Pauvres. « En effet, nombreuses sont les personnes âgées qui craignent ce retour à « la vie d’avant » : peur de sortir, crainte d’attraper le virus, effets collatéraux de cette épreuve sur la santé physique et psychique… »

Par ailleurs, « pendant le confinement, un grand nombre de seniors a délaissé les aides auditives. Faute de piles, de nettoyage, de réglage ou par peur de se rendre chez les audioprothésistes qui ont maintenu un suivi, les aides auditives sont retournées dans le tiroir », alerte l’association JNA (Journée nationale de l’audition). Ce qui rend la compréhension et la communication plus difficile, et limite de fait les interactions sociales.

Une communication que le port du masque ne facilite pas non plus. S’il est indispensable pour se protéger et protéger les autres, il rend les expressions du visage moins lisibles, et pose de véritables problèmes aux personnes malentendantes qui lisent sur les lèvres.

Particuliers, associations et entreprise ont donc planché sur des masques transparents, comme celui de cette société toulousaine qui attend son homologation.

Continuer de se mobiliser


Pour lutter contre la solitude des âgés, associations et collectivités se mobilisent.

Le département des Yvelines vient ainsi de renforcer son dispositif Yvelines seniors, et de mobiliser 500 jeunes de plus de 16 ans qui viendront rendre visite à 5000 seniors du département.

L’association Astrée propose un accompagnement partout en France, notamment auprès de personnes impactées par les mesures de distanciation sociale.

Sans oublier la plateforme Rompre l’isolement des personnes âgées mise en place par le gouvernement la semaine dernière, ainsi que les dizaines de structures mobilisées depuis le début de la crise, qu’Agevillage a recensées ici.

Partager cet article

Sur le même sujet