Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Déconfinement : la conduite à tenir pour les accueillants familiaux

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 15/06/2020

0 commentaires

Visites, entretien du logement, gestes barrières… le gouvernement publie ses recommandations dans le cadre d’un accueil familial

La circulation du virus a diminué mais reste présent sur le territoire. Afin d’accompagner les accueillants familiaux de personnes âgées et d’adultes en situation de handicap, le ministère de la santé a récemment publié une fiche de recommandations. Détails.


Modalités d’accueil, des visites, gestes barrières, entretien du logement… les recommandations du gouvernement ont pour vocation de répondre à toutes les interrogations qui peuvent se poser dans le cadre d’un accueil familial. 

Pour rappel, l’accueil familial est une formule d’accueil par des particuliers à domicile, moyennant rémunération, de personnes âgées de plus de 60 ans ou de personnes handicapées adultes n’appartenant pas à leur famille jusqu’au 4ème degré inclus.

Pendant cette crise sanitaire plusieurs milliers de personnes âgées vivant chez un accueillant familial ont vu leur quotidien bouleversés comme nous l’évoquions il y a quelques semaines.

Alors que la levée progressive du confinement est entamée depuis le 11 mai, le gouvernement a défini la conduite à tenir pour les accueillants familiaux.

Ainsi la reprise des accueils peut se faire en fonction des territoires et en lien avec les agences régionales de santé.

Les visites peuvent être organisées selon certaines modalités : 
  • les rencontres doivent être programmées à l’avance ;
  • les espaces extérieurs (jardin, terrasse, cour, parking) sont à privilégier ;
  • les visiteurs doivent respecter les gestes barrière et les mesures de distanciation physique ;
  • les visiteurs ne doivent pas entrer en contact avec les autres personnes partageant le foyer.

Par ailleurs, le document du ministère des Solidarités et de la Santé revient sur les conditions d’entretien du logement et du linge dans ce contexte particulier : 
  • ne pas utiliser un aspirateur pour le nettoyage des sols ;
  • nettoyer et désinfecter régulièrement les surfaces et les objets qui sont fréquemment touchés ;
  • il est recommandé d’aérer régulièrement les locaux, au moins trois fois par jour ;
  • manipuler le linge d’une personne malade avec soin, ne pas le serrer contre soi ni le secouer ;
  • rouler délicatement le linge et l’amener directement à la machine à laver.

Cette fiche de recommandations propose aussi des réponses sur la marche à suivre en cas de suspicion de contamination au sein du foyer.
Partager cet article

Sur le même sujet